Elijah Underwood
avatar
Messages : 19
Emploi : 0


Jardinier

Elijah Underwood || Personnel

MessageSujet: Elijah Underwood || Personnel Fri 8 Jan 2016 - 23:45





     
Nom
Underwood
Prénom
Elijah
Âge
25 ans
Classe
/
Groupe
Personnel
Club
/
Métier
Jardinier
Nationalité
Anglo-Ghanéenne (Né en Angleterre mais a obtenu sa nationalité Ghanéenne automatiquement lorsque ses parents l'ont eu)
Sexualité
Uke
Avatar
Ali Baba - Magi
Goûts
Il aime ses racines mais aussi son pays d'adoption et sa culture. Le soleil lui est vital désormais ainsi que l'ambiance festive et la joie de vivre caractéristiques du Ghana. Alors le mauvais temps, les désaccords, les dépressifs à plein temps ont tendance à l'énerver ou lui foutre le cafard. Pour ce qui est des hobbys, il est passionné par la faune et la flore, la musique, le dessin, la danse. Il a la fibre artistique même s'il n'est pas très doué dans ces domaines, à par celui qui est devenu son métier. Il aime cuisiner pour les autres également. Pour ce qui est du reste, à vous de le découvrir.
This is who I am.




My body. Elijah a tout du jeune homme anglais traditionnel. Des origines qui ne lui ont pas simplifiées la vie durant toutes ces années passées au Ghana. Plus petit que les autres, plus mince, moins impressionnant et plus pâle, forcément. Pourtant, le jeune homme n'a pas de quoi rougir en ce qui concerne son physique. L'anglais a des atouts non négligeables qu'il est bien le seul à ne pas voir. Ses cheveux dorés sont certes fins mais doux, un véritable appel pour ceux qui aiment laisser leurs doigts courir dans la chevelure des autres. Elijah pour sa part rétorque qu'il en a surtout assez de son épi qu'il n'arrive jamais à dissimuler dans sa frange désordonnée. "Tête d'idiot", c'est bien les mots que le blond emploie quand il explique l'air que lui donne cette mêche rebelle. Il n'a pas franchement de coupe en particulier, tout reste assez classique et il n'est pas du genre à courir après le coiffeur, surtout suite au départ de Prince. Le blond attend plutôt le point de non retour où il ne voit plus rien pour se remuer et daigner accepter une paire de ciseaux au dessus de sa tête. Mais d'une manière générale, il a plutôt tendance à laisser pousser sa tignasse qui descend déjà le long de sa nuque. Il songe d'ailleurs à la laisser tranquille pendant un moment, ayant d'autres préoccupations...

Selon son point de vue, ses yeux ont une couleur un peu étrange. A croire qu'on ne lui a jamais expliqué qu'
ils sont d'une jolie couleur miel qui brille de mille éclats quand un rayon de soleil vient caresser son visage rond. Rond, ça aussi ça l'énerve. Elijah a hérité d'un corps assez fin mais élancé et tout ce qu'il a de rond, c'est son visage ! Le jeune homme ne le dit pas mais ça le complexe un peu car ces légères rondeurs lui donne un visage plus éfféminé qu'il ne l'aurait voulu. C'est pourtant ce visage doux qui a charmé plus d'une ghanéenne dans son pays d'adoption. Peut être aussi ses lèvres, assez pulpeuses pour un européen, même si plus fines que celles des ghanéens. La couleur de sa peau est aussi la raison principale de son succès auprès des femmes du pays. Une peau blanche, fine, qui bronze assez difficilement de nature mais à force de journées de travail dans les plantations de cacaotiers sous le soleil de plomb, le jeune homme a un joli bronzage qui ne fait que ressortir d'autant plus sa chevelure et ses yeux clairs. A noter aussi que ces activités dans les plantations lui ont aussi permis de se bâtir une fine musculature. Il n'a pas de muscles imposants, ayant d'une constitution fine à son grand regret - il admire la carrure des hommes du Ghana - mais il n'est pas non plus taillé comme une baguette de pain.

Malgré le fait qu'Elijah râle pas mal sur plusieurs aspects de son physique, c'est un jeune homme qui prend un minimum soin de lui : manger sainement, bouger beaucoup, faire des efforts vestimentaires. D'un point de vue plus général, Elijah fait environ 1m75 pour 60 kilos. Ses oreilles sont percées, vu qu'il porte souvent des boucles d'oreilles ou des piercings. Il porte très souvent un collier tressé, cadeau offert par son fidèle ami d'
enfance : Prince. Elijah a du mal à s'en séparer, l'attache affective étant très grande. Il a une silhouette élancée comme dit précédemment et enfile souvent des vêtements colorés ou blancs, héritage direct du Ghana si on veut. L'anglais a donc un certain goût pour les vêtements au style "exotique" même s'il aime aussi s'apprêter dans un beau costume ou une chemise cintrée qui souligne ses jolies formes. Malheureusement, il n'en met pas souvent à cause de son travail qui l'oblige a être souvent dehors et lui demande de pouvoir bouger comme il l'
entend sans avoir peur de tâcher ou de froisser ses tenues. C'est donc lorsqu'il est en congé ou en sortie que le blond se met vraiment en valeur.




My heart.  Ce qui saute aux yeux concernant Elijah, c'est sa gentillesse et son sourire. C'est un jeune homme qui est toujours à l'écoute de l'autre et qui discute volontiers avec les gens. Il aime rencontrer de nouvelles personnes malgré sa timidité qui peut parfois le bloquer dans ses prises d'initiatives. De ce fait, il lui arrive de ne pas parler durant un petit moment, réfléchissant à ce qu'il peut bien dire, provoquant ainsi des moments de blanc qui le mettent mal à l'aise. Elijah se met la pression en ce qui concerne l'art de la discussion avec des inconnus. Trop. Beaucoup trop. Tellement qu'il bégaye malgré lui ce qui teinte ses joues d'une jolie couleur avant qu'il ne se mette à sourire pour se donner une certaine contenance. Adorable ! Mais ça, il refuse de l'admettre, ne se voyant pas du tout comme tel. Elijah est du genre à voir surtout ses défauts et à se fixer dessus. Il est le dernier à se mettre en avant, c'est certain !

Le petit jardinier a un certain manque de confiance en lui. Cela ne date pas d'hier puisque dès son enfance, il a à ses dépends pris l'habitude de se réfugier auprès de ceux qui lui viennent en aide : en l'occurence Prince. Il a du mal à se convaincre qu'il puisse se défendre tout seul. Oh il arrive à accomplir beaucoup de choses sans l'
aide de personne malgré sa maladresse, mais le blond ne le note pas, partant du principe qu'il est plus confiant lorsqu'il a son ami à ses côtés. Lorsqu'il est livré à lui-même, il tente de cacher ce manque de confiance en sortant la carte de l'humour. Une blague par-ci, un peu d'autodérision par là pour détendre l'atmosphère mais surtout se détendre lui-même. A force de pratique, l'humour et le sourire sont devenus sa carapace. Elijah est donc vu par la plupart comme étant quelqu'un de jovial, constamment de bonne humeur

En réalité, sa personnalité est plus complexe que cela. Le jeune homme n'est évidemment pas le même lorsqu'
il est face à une simple connaissance ou un ami fidèle. Si on cherche à le connaître un peu plus, on comprend vite qu'Elijah est quelqu'un d'entier. Entier dans ce qu'il pense, entier dans ce qu'il fait. Il est aussi très expressif. Le blond est aussi démonstratif en amitié et en amour. Des compliments, des cadeaux, des câlins, tout est bon pour témoigner de son affection et montrer qu'il tient énormément à quelqu'un. Il n'accorde pas facilement sa confiance aux autres alors lorsqu'il est proche de quelqu'un, il fait tout pour que cette relation dure à vie. Fidèle oui dans tous les aspects de sa vie mais légèrement possessif, ce qui peut s'expliquer par le fait qu'il ait du mal à créer facilement des amitiés durables et qu'il a donc peur de perdre ses proches. Aussi, quand quelqu'un rôde autour d'une personne qu'il aime particulièrement (surtout de Prince, soyons honnêtes), le gentil jardinier sort les griffes ou en vient à déprimer. Elijah a surtout besoin d'être rassuré de temps en temps.

Il commet des erreurs mais il sait les reconnaître et présenter ses excuses pour préserver les liens qu'il peut tisser avec certaines personnes. Le blond sait s'excuser oui, cependant il lutte contre une légère tendance à la rancune. Rien de bien méchant mais il lui arrive de sortir de vieux dossiers lorsqu'il est très contrarié ou attristé de quelque chose. Un détail qu'il tente de corriger : si les autres effacent l'ardoise, lui aussi doit le faire. Un autre détail qui peut surprendre certains : son côté lunatique. Là encore, ce n'est pas un trait de caractère flagrant chez lui mais il lui arrive de changer d'humeur sans raison apparente ou de changer d'avis au dernier moment. Des séquelles de sa profonde déprime qui lui joue des tours et refait surface quand il est fatigué, lui sappant sa bonne humeur ou lui donnant brusquement l'envie de végéter dans son coin.

Malgré cela, Elijah est un ami en or, passionné par son travail;quelqu'un qui sait garder les secrets ayant lui même conscience de l'importance que peu revêtir le silence à certains moments. C'est un excellent amant sur lequel on peut compter mais qui n'a pas eu l'occasion de le montrer jusque là ni même de s'épanouir dans une relation amoureuse. Enfin, le jardinier est une bonne âme avec laquelle on peut devenir très complice si on prend la peine de chercher à fendre sa carapace.




My story.  J'ai plusieurs fois entendu dire que ce qui rendait un homme stable, c'était la connaissance de ses origines. Pour ma part, je ne connaissais pas vraiment ma terre natale avant d'y emménager il y a peu. J'avais bien quelques bribes de souvenirs mais tout restait très vague, au point qu'il m'était impossible de décrire en détails ce que j'ai pu vivre là bas les 5 premières années de ma vie. Ce qui, je ne vous le cache pas, avait surpris plus d'un au Ghana, voir déçu certains qui se faisaient un plaisir de rencontrer quelqu'un en mesure de compter des histoires sur les us et coutumes des blancs. Fort heureusement, mes parents, fervents anglais attachés à leur patrie, s'étaient évertués de m'enseigner cette culture qui me semblait si abstraite et pourtant si importante.

Comme expliqué précédemment, je suis issu d'une famille anglaise attachée à des valeurs comme la générosité, l'offrande de soi, le partage et l'aide aux plus démunis. Certainement que cette culture familiale les a poussé à aller dans un nouveau pays pour apporter leur soutien à une association de bénévolat qui menait à ce moment là des missions humanitaires au Ghana. Après le volontariat, ce fut sûrement le coup de coeur qui convainct mes parents de rester dans cette contrée radicalement différente de celle dans laquelle nous vivions auparavant. L'ambiance générale, la culture, le côté démonstratif des gens leur donnait le sourire d'
aussi loin que je m'en souvienne et ce, malgré les mauvaises critiques qu'ils pouvaient rencontrer de la part de certains habitants qui ne voyaient pas cet emménagement définitif d'un très bon oeil. Je ne me souviens pas vraiment de ma réaction après avoir posé le pied sur le sol ghanéen, mais je sais que peu de temps après, il y eut une période durant laquelle je réclamais l'Angleterre. Notamment lorsque je fus scolarisé dans une école anglaise de Kusami pendant que mes parents s'occupaient de la veuve et de l'orphelin. Certains de mes camarades me mettaient à l'écart à cause de la couleur de ma peau et de mes cheveux blonds. Les enfants ne naissent pas méchants, mais si on ne les éduque pas à accepter les différences dès le plus jeune âge, ils peuvent être très cruels entre eux. Dès les premiers cours d'école, j'avais peur de ne pas me faire d'amis et d'être toujours rejetté. De plus, j'étais désorienté à l'idée de ne plus pouvoir rentrer à la maison. C'est dans ces débuts difficiles que je fis la rencontre la plus importante de ma vie !

Prince et moi étions dans la même classe étant petits. Il était toujours là pour m'aider ou pour prendre ma défense quand certains s'amusaient à m'intimider;il était bien le premier à le faire. C'est ce qui me poussait tout d'abord à toujours rester avec lui le temps que je prenne mes marques dans ce nouveau pays. Je ne savais pas pourquoi il agissait différemment des autres avec moi, mais Prince avait l'air d'être quelqu'un d'une infinie gentillesse qui n'aimait pas se mettre en avant et que se souciait de son entourage. De moi en l'occurrence. Prince était très vite devenu mon point de repère auquel je m'accrochais fermement. Plus le temps passait et plus je devenais proche de lui au point de ne plus pouvoir rester seul sans avoir envie de le voir. Il était celui qui me protégeait depuis le début, qui subissait mes câlins à longueur de temps. Il était le frère que la vie avait oublié de m'offrir tout simplement. Je me souviens parfaitement de tous les moments que nous avons passés à jouer ensemble ou à se confier nos petits secrets durant notre enfance, le dur travail que nous avons  mené tous les deux dans les champs de cacaotiers, ainsi que de nos chamailleries, nos disputes et nos réconciliations une fois adolescents. La venue de son adorable petite soeur fut également un évènement très joyeux et dès que Ruth fut assez grande pour gambader avec nous, nous sommes devenus le trio d'
irréductibles inséparables.

L'adolescence...une période assez heureuse durant laquelle j'ai gagné confiance en moi grâce à l'aide de mon fidèle ami. Ma différence devint même un atout auprès des filles qui s'intéressaient davantage à moi. Oh j'ai eu quelques aventures avec ces dernières en grandissant, mais j'ai aussi compris durant cette période pleine de changements que ma maniièe de voir Prince était différente désormais. Lui, mon ami, mon confident, mon frère de toujours en venait à faire battre mon coeur à vive allure et rien ne pouvait me rendre plus heureux que d'être à ses côtés. Pas même les bras d'une jolie femme, non. Les filles étaient belles et douces mais Prince avait quelque chose en plus, quelque chose d'indescriptible qui me chamboulait au plus profond de mon être. J'ai mis un certain temps avant d'accepter le fait que j'étais tombé amoureux de celui avec lequel j'avais grandi. Le genre d'amour cultivé discrètement au fil des années et contre lequel on ne pouvait lutter. Je l'
aimais oui mais je ne pouvais même pas envisager de l'avouer à Prince, ayant trop peur de le perdre à cause de cela et de voir notre relation changer du tout au tout. Que voulez-vous ? Je préférais souffrir à cause de ce lourd secret plutôt que de faire fuir celui sans qui j'étais perdu.

Vint le jour où tous les deux avons reçu notre diplôme. Si Prince continuait dans son domaine de prédilection : la coiffure, pour ma part je m'étais dirigé plutôt vers des études de paysagisme. Le contact avec la nature avait le don de m'apaiser et j'étais toujours curieux d'apprendre à connaître de nouvelles plantes sans compter la possibilité de prendre soin des paysages et de les aménager harmonieusement avec la modernité de la ville. Durant l'enfance, j'étais toujours captivé face à une jolie fleur ou a une plante élégante. J'adorais aller au parc fleuri situé juste à côté de notre ancien appartement ou prendre soin de nos petites plantations sur notre balcon. Ma vocation fut d'ailleurs toute désignée lors d'une sortie scolaire durant laquelle nous avions visité des jardins de topiaires. L'art topiaire...rien que ce nom sonnait chic à mes oreilles !

Si l'idée de pouvoir poursuivre mes études dans un domaine qui me tenait à coeur me rendait joyeux, celle de devoir me séparer plus tard de prince compliquait les choses. Différents projets professionnels, différents chemins à prendre, différents pays. A croire que le destin s'amusait à me narguer puisque 3 ans après notre remise des diplômes, celui que j'aimais allait quitter le Ghana pour l'Angleterre, mon pays d'origine. Je ne voulais pas inquiéter mon ami, ni même l'empêcher de s'épanouir dans sa vie professionnelle. Il était encore moins question que je le trouble en lui avouant ce que je pouvais ressentir à son égard, même si ces sentiments me consumaient littéralement de jour en jour. Oh j'ai failli le lui dire tandis que nous échangions nos cadeaux d'adieux, l'envie de me débarasser de ce poids considérable que je traînais depuis des années me brûlant les lèvres, mais ma raison avait pris le dessus sur mon coeur ce jour-là. Penser aux intérêts de Prince avant les miens, c'était ce qu'il y avait de mieux à faire.  Qu'aurais-je gagné à lui déclarer ma flamme ? Il me voyait comme un frère après tout... Être amis n'était pas si mal, non ? Aussi, ce fut avec un sourire teinté de tristesse que je le laissais partir, réprimant difficilement un sanglot de chagrin. Le plus dur n'était pas de le voir partir mais de ne pas savoir quand il allait rentrer. Ma mission était désormais de continuer ma propre route et de prendre soin de Ruth pour lui.

Les secondes, les minutes, les heures passaient. Les jours devenaient des semaines, les semaines, des mois. Chaque instant loin de Prince me faisait perdre littéralement goût à la vie. Moi qui me sentait si souriant et joyeux à ses côtés, je n'étais plus que l'ombre de moi-même. Je savais déjà que la séparation allait être difficile à vivre mais jamais je n'aurais imaginé à ce moment là que j'en viendrais à souffrir autant de solitude. Au départ, j'arrivais à prendre sur moi en me concentrant sur la fin de mes études en compagnie de quelques camarades...mais une fois tous mes diplômes en poche, ce vide immense logé au fond de mon coeur me faisait de nouveau souffrir. Tout me manquait chez Prince : ses bras forts qui m'entouraient, son odeur si agréable, sa voix apaisante, cette manière qu'il avait de me regarder ou de me taquiner, sa peau douce, ses foutues dreadlocks ! J'étais à ce moment là prêt à donner tout ce que j'avais pour pouvoir le voir ne serait-ce qu'
une seule minute. Hélas, c'était impossible ! En plus de cela, je me devais de faire bonne figure face à la petite soeur de Prince qui souffrait à son échelle de l'absence de son frère. Réconforter quelqu'un d'autre alors qu'on a soi-même besoin d'être consolé, c'est difficile.

Ce vide, j'ai essayé vainement de le combler en ayant plusieurs aventures d'une nuit avec des partenaires masculins qui me rappelaient d'une manière ou d'une autre cet homme que j'aimais tant. J'ai vite cessé cette pratique, n'en ressortant que plus blessé et seul qu'avant. En offrant mon corps de la sorte à ces hommes, j'
avais surtout le sentiment d'avoir trahi Prince et d'aller à l'encontre de mes sentiments pour lui. J'aurais tant aimé n'être touché que par lui...mais c'était peine perdue, la faute à l'amour à sens unique. L'amour...cette notion abstraite en venait à m'écoeurer. Malheureusement aujourd'hui, ces aventures font partie de mes vieux démons qui me hantent assez souvent.

Par la suite, j'ai réussi à trouver un petit équilibre, tant bien que mal, en me laissant absorber complètement par mon nouveau travail. Moi et la nature. Si il y en avait une envers qui je pouvais témoigner mon affection et en recevoir en retour, c'était bien elle. M'occuper l'esprit en faisant ce qui me passionnait depuis l'enfance m'a littéralement sauvé la vie. Certes, Prince me manquait toujours autant mais j'ai pu peu à peu récupérer de cette longue période de déprime. J'ai alors trouvé force et motivation pour voir les choses sous un nouvel angle : si mon ami d'enfance ne pouvait pas venir au Ghana, alors je me rendrais en Angleterre pour le rejoindre. Je remuerais ciel et terre pour le retrouver s'il le fallait ! J'avais mûri et je ne devais plus me laisser abattre ! Mes parents, trop heureux de me voir reprendre du poil de la bête, me soutenaient dans mes projets, ne doutant pas que je puisse faire ma vie là bas.

C'est ainsi qu'après quelques mois d'économie et de préparation au voyage, je quittais mon pays d'adoption pour ma terre natale et commençait à travailler comme jardinier du pensionnat à St Adams, la ville où habitait Prince. Ayant maintenant pris mes marques dans mon nouveau chez-moi et mon emploi, ma priorité est de retrouver cet homme qui doit avoir bien changé depuis toutes ces années...




Credits © JIN - TG
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar


Invité

Elijah Underwood || Personnel

MessageSujet: Re: Elijah Underwood || Personnel Sun 10 Jan 2016 - 5:20
Re-Bienvenue Nay ! :ninja:
Have fun avec ce nouveau compte *o*
Revenir en haut Aller en bas
Elijah Underwood
avatar
Messages : 19
Emploi : 0


Jardinier

Elijah Underwood || Personnel

MessageSujet: Re: Elijah Underwood || Personnel Sun 10 Jan 2016 - 23:24
Merci beaucoup >
///<
<
3



Elijah parle en Anglais en Rouge
puis en Twi en Orange
Revenir en haut Aller en bas
Prince Baako K.Ashantee
avatar
Messages : 261
Emploi : Coiffeur / Serveur


Coiffeur et Serveur

Elijah Underwood || Personnel

MessageSujet: Re: Elijah Underwood || Personnel Sun 10 Jan 2016 - 23:35
YAYYYYYYYYYYYY \(*^*)/ Déjà je te re-remercie pour avoir pris mon predef ça me fait ultra plaisir >
///<
et ensuite, je rajoute que j'adore cette fiche, j'aime ta manière d'écrire, de reprendre le personnage tout en gardant les infos essentielles ! Bref, pour moi c'est un oui, ouiii, OUIII♥ S'il fallait mon avis, pour moi, vous l'aurez compris, cette fiche me va parfaitement ;
)

Je te souhaite une validation et vivement un rp ensemble ♥


Prince parle en Anglais (cc6600) & en Twi (FFE800)

mep3 se me sa azonto daa | https://youtu.be/GTUIlOudlHI

Un peu de Twi ne fait pas de mal : https://youtu.be/-LUGkFMnQ-shttps://youtu.be/s0btvW865ZE(rappelons les origines )
:yaaay:
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint-Adams :: Le bureau des inscriptions :: Album étudiant :: Fiches acceptées-