Aeden Prescott
avatar
Messages : 20
Age : 26
Emploi : Prof de Philo


Professeur de Philosophie

Aeden Prescott [Professeur]

MessageSujet: Aeden Prescott [Professeur] Tue 3 Oct 2017 - 17:49

Nom
Prescott
Prénom
Aeden
Âge
26 ans
Classe
/
Groupe
/
Club
/
Métier
Professeur de Philosophie
Nationalité
Anglaise
Sexualité
Ambi-uke
Avatar
Ribkarody - Chillin
Goûts
Aeden aime tout, il est très ouvert d'esprit, ce qu'il peut rester de son ancienne vie c'est peut-être son allergie au chocolat mais autrement, mis à part l'irrespect, il aime vraiment tout et n'importe quoi, ces nombreux voyages lui avait ouvert les yeux sur ce qui était prioritaire dans une vie et clairement, il aimait tout.
This is who I am.


My body.  
Aeden n’est pas bien grand, mais il aime se dire dans la moyenne à savoir 1m74, en revanche, ce qu’il ne peut pas nier et ce dont il est fier, c’est les muscles qu’il avait acquis au fil de ses voyages, son poids avoisinait les 65 kilos, de muscles, évidemment. Il était plutôt fier de cette musculature qu’il avait eu du mal à obtenir et il était plaisant pour lui de se balader nu de temps à autre chez lui, il aimait se regarder car il était fier de ce qu’il était devenu.

« Un corps plutôt bien battit mais une gueule de défoncé », c’est ce que sa sœur n’arrêtait pas de lui répéter à chaque fois qu’elle le voyait, ceci dit, elle n’avait pas totalement tord, Une mâchoire plutôt carrée, le visage plus ou moins long, la bouche légèrement tordue, un nez qui lui, est plutôt bien formé mais ce qui sautait le plus aux yeux lorsqu’on s’attardait sur son visage, c’était ses yeux, qui avaient une caractéristique bien particulière, ils étaient verrons, mais pas de naissance.

Vous connaissez l’histoire de David Bowie ? C’est exactement ce qu’il s’était passé pour lui, lors de ses voyages, il avait dû à certains moment affronter des peuples violents qui l’avaient initié à certains rites dont il se faisait une joie de participer, seulement un soir un de ces rite avait mal tourné et il s’était reçu un coup de pierre dans l’œil gauche, depuis, celui-ci avait pris une couleur étrangement bleuté avec quelques tâches brunes et vertes, en plus de devenir à moitié aveugle et d’avoir obtenu une jolie cicatrice partant de l’arcade passant à travers son œil et redescendant jusqu’au bas de sa joue et tout ça, en quelques minutes.  
Le voilà les yeux verrons, un œil vert, un œil bleu-marron-vert avec une pupille plus dilatée et à moitié aveugle ; c’est d’ailleurs cet accident qui l’a décidé à revenir en Angleterre pour avoir une vie plus posée loin du danger.

Cependant, cet accident lui avait donné un certain charme, ça plaisait, en tout cas, à chaque fois qu’il rencontrait des personnes avec qui prendre du plaisir elles avaient l’air plus attirées que révulser.
Passons au terme « défoncé », alors oui, il lui arrivait souvent de fumer des substances illicites chez lui, jamais en cours, ou presque, et ces substances lui donnaient un air perdu, un peu dans la lune, pour un prof de philo ça correspondait plutôt bien non ?

Autres choses, il avait des tatouages, un sur le bras, des anneaux entourant son bras droit pour être plus exact, fait en Inde pour l’un et en Papouasie pour l’autre selon les méthodes traditionnelles, autant dire qu’il avait souffert de ce fer chauffé sur sa peau.  Il avait aussi des tatouages traditionnels, l’un sur le cou représentant le Yin et le Yang fait au Japon suivis de termes chinois que l’on peut traduire par « Garde l’esprit ouvert ».

Passons à sa coupe de cheveux, assez excentrique il vous l’accorde, Aeden était naturellement roux ce qui témoignait des tâches de rousseurs qu’il possédait sur le visage et le reste du corps d’ailleurs, en plus des marques que lui avait définitivement fait le soleil en Amérique du Sud.
Il se teint les cheveux en châtain, il trouve que ça lui allait mieux et lui donnait un air plus mystérieux (allez savoir pourquoi il voulait l’être…), il s’était fait poser des dreadlocks quand il était en Afrique, 4 pour être exact, à l’époque il avait les cheveux cours mais il les avait laissé pousser et depuis il arborait une longue chevelure en plus de ses dreadlocks enfilées de quelques perles, souvent attachées, et étant donné qu’il détestait avoir les cheveux sur le visage, il se coupait lui-même l’avant ce qui au final ressemblait à une espèce de crête indisciplinée au dessus de la tête. Autant dire que ses cheveux n’avaient pas vraiment de cohérence entre eux.

Ayant tardé à avoir de la pilosité il se laisse pousser une petite barbe finissant en deux petites tresses (une lubie qu’il pensait être cool), qu’il se teignait aussi (oui les barbes se teintent) histoire de ne pas être en désaccord avec la teinture de ses cheveux.

Au niveau des accessoires, en plus de ses tatouages il avait deux écarteurs aux deux oreilles, deux piercing au cartilage sur l’oreille gauche, trois sur l’oreille droite, parfois il mettait son anneau au nez mais c’était plus dans des occasions extérieures à celle de l’école, déjà qu’il avait eu du mal à se faire accepter en tant qu’enseignant, il savait se tenir même s’il ne pouvait ni effacer ses tatouages ni enlever ses piercings d’oreilles.

Quant au style vestimentaire, Aeden est multifonction, il peut très bien porter un sarouel et une débardeur le Lundi, un jean et une chemise le mardi, des docMartins, une bermuda et un long T-shirt le mercredi et ainsi de suite, il avait la chance que beaucoup d’hommes et de femmes convoite : Tout lui allait et il s’habillait la plupart du temps avec ce qui lui venait sous le coude.

En résumé, Aeden est pas très grand, avec des airs de drogué ou de Hippie, comme on veut, soit on le trouve moche, soit on le trouve beau, mais pas d’entre deux !





My heart.  
Avant de partir faire le tour du monde, Aeden était quelqu’un de propre sur lui, bien dans ses baskets, il n’y avait rien à déclarer, rien qui puisse choquer. Il n’était pas violent, bon à l’école, même excellent, il était gentil, aimable, serviable, souriant, drôle et n’avait aucun motif particulier pour soudain prendre la décision de partir. Il était cependant souvent stressé par les études, s’en rendant parfois malade tant l’envie de réussir comptait pour lui, il était quelqu’un d’angoissé, il avait peur de presque tout, n’osait pas sortir en dehors des cours, très casanier, pas très sociable, en dehors du contexte scolaire c’était quelqu’un de peureux qui n’hésitait pas à faire un grand tour pour ne pas traverser la rue qui lui faisait peur.

Après son voyage, il avait changé. Il est revenu plus apaisé, décontracté, il n’avait plus peur du noir, plus peur de rien, il avait pris le goût du risque, le goût de l’aventure, il traînait le soir sans se soucier de ce qui pouvait lui arriver, la vie est pour lui bien trop courte pour s’empêcher d’aller où on veut. Il était libre et son esprit aussi.

Aeden est aujourd’hui quelqu’un de très ouvert d’esprit, il est aussi très curieux, il est rarement choqué par ce qu’on lui dit, aussi choquant que cela puisse être, il sera toujours intéressé par n’importe qui, désireux de tout savoir, de tout connaître sur tout le monde.

Il est aussi très lunatique, son voyage n’a pas été fait que de belles étendue vaste d’Islande et de grandes savanes paisible d’Afrique, son long voyage avait eu quelques répercutions sur son mental ce qui faisait de lui quelqu’un d’étourdit, qui pense souvent à plusieurs choses à la fois, parfois son résonnement était incompréhensible et ce n’était pas rare qu’on lui fasse répéter ce qu’il venait de dire car il partait souvent dans des récits abracadabrantesques et il n’est pas impossible que vous vous perdiez (pensez aux élèves qu’il a en cours…une minute de silence).

Il rentre souvent en collision avec plein de choses, des trottoirs, des arbres, des poteaux, des pierres, il se cognait souvent, perdu dans ses pensées, il n’est pas non plus impossible de le voir vous fixer ou fixer un point, et vous avez beau lui parler, il est tellement concentré qu’il ne vous entendra pas. Ca lui arrive aussi de réfléchir à voix haute sans s’en rendre compte, c’est quelqu’un qui se pose beaucoup de question et qui essaie d’y répondre le mieux possible, de plus, le fait de se parler à lui-même l’aidait souvent à se concentrer.
Cet aspect de lui-même cache quelqu’un de très intelligent, agrégé de philosophie, meilleure thèse en Doctorat, des années d’efforts et d’études son derrières lui, et c’est cette intelligence et ces diplômes qui lui ont permis d’obtenir ce boulot de  professeur en rentrant en Angleterre. Il sait parler, réfléchir, a toujours été attiré par les choses, de toutes sortes, existantes ou non, il aimait la vie, la comprendre, comprendre ce qui l’entoure.

En tant que professeur, il était difficile de le suivre mais les méthodes qu’il employait étaient tout aussi rocambolesques que lui, il lui arrivait d’amener ses élèves dehors pour faire cours, ou encore de les faire s’assoir en cercle pendant deux heures, il était rare qu’il fasse des cours traditionnels où il parlerait devant une classes avec des élèves assis et à moitié endormis sur leurs feuilles ou leurs ordinateurs, il essayait de donner sens et vie à ce qu’il disait et c’est pourquoi il avait bonne réputation et c’est aussi pourquoi la plupart du temps, les élèves avaient de bonnes notes. Il partait du principe qu’un cours magistrale sans exemple et mis en œuvre ne valait rien et ne pouvait pas être compris.

Son ouverture d’esprit l’avait mené à faire plusieurs expériences, plus ou moins communes, Aeden ne s’était jamais caché son homosexualité, mais il aimait aussi les femmes, il aimait tenter de nouvelles expériences, n’était pas prêt pour l’engagement, aimait profiter de la vie, de sa vie sexuelle aussi, il était charmeur à sa façon, doux, attentionné quand cela en valait la peine.  La nudité ne le dérangeait absolument pas et il aimait être dans les bras de quelqu’un d’aussi bien fait que lui.

Il aime discuter, parler, comprendre. C’est aussi quelqu’un qui aime la paix dans tout les sens du terme, il avait prit ça de sa mère qui était une ancienne Hippie, elle lui avait inculqué les valeurs de l’amour, de l’amitié, du partage. Ces notions ils les avaient comprises lors de son voyage.

Aeden est en paix avec lui-même, il est contre le conflit, trouve ça inutile, c’est quelqu’un de calme et il est très dur de l’énerver, en revanche, si jamais il vous arrive un jour de le faire sortir de ses gongs, fuyez car sa nature première est plus féroce que ce qu’on pense. (Les joints qu’il fume aidant à cette « zen attitude »).

Ouvert d’esprit, charmeur, lunatique, loufoque,  étourdi, avide de savoir, intelligent, honnête, franc, drôle, bordélique, serviable, attentionné …. Sont des adjectifs qui correspondent bien à notre professeur~





My story.  
Aeden a eu une enfance heureuse. Il est né d’une union entre un mère Hippie et vendeuse de bijoux et d’un père médecin généraliste. Il est l’aîné, il a une petite sœur de 5 ans de moins que lui, Mary. Son prénom a été choisit par sa mère, elle voulait d’abord l’appeler Gabriel, Jack, Evan puis Aedan pour finir en Aeden avec un « e » histoire de ne pas faire comme tout le monde.

On a très vite détecté chez lui une capacité de réflexion très développée, autre dit, Aeden était un surdoué. Mais ce don (ou malédiction selon les points du vus) lui avait causé problèmes car étant ayant un QI supérieur à la moyenne, il avait sauté des classes et les autres élèves ne s’étaient pas gêné pour lui faire perdre confiance en lui. Petit, c’était quelqu’un de gentil, serviable, mais complètement renfermé sur lui-même, peureux, seul, très seul.

Quand il est rentré au lycée, il s’est complètement fermé et se concentrait uniquement sur ses études, au point de désespérer ses parents qui auraient aimé le voir avec d’autres personnes et non pas enfermer tout les week-ends pour travailler, réviser, faire des recherches. D’un naturel curieux et avide de savoir il s’est tourné vers la philosophie et la psychologie. Il est sortie avec un Doctorat à l’âge de 22 ans (il a sauté 2 classes) et il fut non seulement l’un des plus jeunes doctorants de l’époque mais aussi l’un des meilleurs, il avait consacré toute sa jeunesses à travailler d’arrache pied, s’était privé de nombreuses heures de sommeil, coupé de toutes relations sociales, autrement dit, le petit rouquin imberbe était allé loin, mais il était seul.
Il passa 2 ans en tant que professeur au lycée, classique, droit dans ses pompes, pas de fioritures, un cours des plus banal, un professeur devant sa classe, énumérant des thèses d’auteurs, des explications complexes, il restait académique et faisait ce qu’on lui demandait de faire et rien d’autre.

A 24 ans, un soir, alors qu’il corrigeait ses copies, il avait levé le regard sur le miroir en face de son bureau et s’était surprit à ce regarder, à regarder ce rouquin, maigre, vide, remplie de savoir mais sans aucune connaissances, un enfant dans le corps d’un adulte, cette image le répugnait, il avait prit conscience, qu’il avait lui-même gâché sa vie, et c’est ce soir là, qu’il avait décidé de partir.

Il avait prit soin de ranger ses copies, de toutes les corriger, de ranger sa chambre car il vivait encore avec ses parents, sa peur du monde l’obligeant à s’enfermer. Il avait pris le strict minimum. Sac, duvet, lampe de poche, casserole, un pull, un T-shirt, une veste, un pantalon, ses économies, son passeport et le lendemain, quand ses parents entrèrent pour le réveiller comme chaque matin ils découvrirent un mot sur le lit de leur fils.

« Je reviendrai. A. »

Aedan était parti, il ne savait pas où, mais il savait qu’il devait y aller. Il n’avait pas prévu de partir loin au départ, il voulait découvrir l’Europe, il avait commencé par la France, l’Allemagne, l’Italie, l’Espagne mais tout était pareil, les paysages changeaient mais il avait toujours aussi peur de l’inconnu et ne trouvait pas ce qu’il cherchait, la liberté, l’absence de contraintes, l’absence de règles… Il partit en Amérique du Sud où il resta 5 mois, il avait parcouru la forêt amazonienne avec un guide, avait connu la faim, la soif, la maladie, la joie, la solitude, l’ennuie, le plaisir, le froid, la chaleur, il avait découvert touts ses sens, il avait connu la saleté, l’insomnie, le cauchemar, le rêve.
Plus tard, il avait prit soin de prévenir ses parents lorsqu’il était en Colombie dans un café miteux remplie de gens peu recommandables, ses cheveux avaient poussé, sa barbe aussi, il avait prit du muscle aussi.

« Je vais bien. »

Il ne savait quoi écrire d’autre, il n’était pas sure de rentrer. Après l’Amérique du Sud, direction le Nord, la civilisation, les bons plats, le partage de culture, l’amitié, l’amour, le sexe, la drogue, la fume, les débauches, les plaisirs des femmes et des hommes, deux mois de débauche, de fatigue, de sexe, de saleté, ce n’était pas pour lui. 7 mois d’absence. Il parcouru l’Amérique en Stop, dormant parfois dans les rues, chez les personnes voulant bien l’accueillir, il dépensait le moins d’argent possible. Longtemps il avait voulut rentrer chez lui et retrouver sa vie d’avant, mais maintenant il savait que sa vie d’avant avait disparue définitivement.
Direction l’Afrique, pendant 1 mois il avait côtoyé les tribus, les rituels, assisté à toutes sortent de sacrifices, l’un d’eux avait mal finit et lui avait valut son œil verron, le voilà à moitié aveugle d’un œil. Il s’était teint les cheveux, fait poser des dreadlocks, participait à la vie commune et connu les joies et les misères que procurent certaines plantes.

Après l’Afrique, l’Asie, toutes ses économies y étaient passées, Vietnam, Cambodge, Chine, Himalaya, Japon, Inde. La maladie avait faillit le faire rapatrié mais les médecins l’avaient pris en charge à temps, il avait aussi fait les Iles, l’Australie, la Polynésie…

Un soir alors qu’il était en pleine fête sur une plage à Hawaii, il avait regardé la mer, l’horizon, pensé à sa blessure, ce qu’il avait vécu, et avait jugé qu’il en avait assez vu et qu’il était temps pour lui, de rentrer chez lui.

Il était parti un an. Quand ses parents et sa soeur l’avaient retrouvé devant leur porte, leur fils, ils avaient tout trois fondus en larme pendant presque 2 heures, croyant qu’ils n’allaient plus jamais le revoir.
Ce voyage l’avait rendu fort, heureux, désireux, son esprit était ouvert, et il était serein. Il était à présent temps pour lui, d’apprendre aux autres, ce que lui avait appris.

A 25 ans il s’était installé à St Adams, un endroit pas très loin de chez lui, composé que d’hommes, l’idée lui avait paru étranges, mais après tout ce qu’il avait vu, c’était de loin la chose la plus normale du monde. Ses diplômes lui avait rapidement donné la clef pour devenir professeur de philosophie, ses méthodes avaient radicalement changées, pour le bonheur des élèves et le celui d’Aeden qui, avait trouvé enfin trouver un sens à sa vie. Voilà maintenant 1 an qu'il enseigne à St Adams et il espérait que cette nouvelle vie lui réserverait d'autres surprises.




Credits ©️ JIN - TG
Revenir en haut Aller en bas
Nathaniel Balsey
avatar
Messages : 646
Age : 21
Emploi : Etudiant


Master Management et Gestion d'Entreprise
Master Management et Gestion d'Entreprise

Aeden Prescott [Professeur]

MessageSujet: Re: Aeden Prescott [Professeur] Tue 3 Oct 2017 - 18:03
beau gosse 'u'


Merci Nayden ♥️

Spoiler:



nananananananananananananana NATE batman
Revenir en haut Aller en bas
Aeden Prescott
avatar
Messages : 20
Age : 26
Emploi : Prof de Philo


Professeur de Philosophie

Aeden Prescott [Professeur]

MessageSujet: Re: Aeden Prescott [Professeur] Tue 3 Oct 2017 - 18:14
T'as vuuuu *-*
Revenir en haut Aller en bas
Edouard Stuart
avatar
Messages : 68
Age : 26


Professeur d'Histoire

Aeden Prescott [Professeur]

MessageSujet: Re: Aeden Prescott [Professeur] Tue 3 Oct 2017 - 18:37
J'approuve ~


Revenir en haut Aller en bas
Aeden Prescott
avatar
Messages : 20
Age : 26
Emploi : Prof de Philo


Professeur de Philosophie

Aeden Prescott [Professeur]

MessageSujet: Re: Aeden Prescott [Professeur] Tue 3 Oct 2017 - 18:46
MOA AUSSI fuaaah fuaaah fuaaah fuaaah fuaaah
Revenir en haut Aller en bas
Cédric Aylen
avatar
Messages : 1367


Master Management et Gestion d'Entreprise

Aeden Prescott [Professeur]

MessageSujet: Re: Aeden Prescott [Professeur] Tue 3 Oct 2017 - 20:25
Validation

Ça y est ! Tu es Validé !


Félicitations !! Tu fais maintenant partie des nôtres !

Toutes les zones du forum s'ouvrent à toi et de ce fait, tu pourras commencer à remplir les diverses demandes et autres qui pourront t'aider à mieux t'intégrer parmi nous. A commencer par FICHE DE LIENS. Nous t'encourageons fortement à la remplir, car elle permet de développer rapidement de nouveaux liens et surtout d'en garder la trace.

Pour te trouver un partenaire de rp, ce sont les demandes de ROLEPLAY qui te seront utiles. Plusieurs personnes cherchent déjà des rp bien précis, alors passes y faire un tour pour voir si quelque chose te tenterait, ou pour remplir une demande toi-même.

D'autres demandes peuvent t'être utiles pour élaborer ton jeu, comme les demandes de CHAMBRES, LOGEMENTS & COMMERCES. Parce qu'il faut bien un toit !!

Si tu es un Étranger, la demande de PARRAINAGE t'es obligatoire. Tu devras la remplir afin qu'un élève puisse venir épauler ton personnage jusqu'à ce qu'il soit plus à l'aise.

Pour terminer, si vous n'êtes pas encore tout à fait à l'aise sur le forum, n'hésitez pas à consulter le GUIDE DU FORUM qui vous offre en une page les liens les plus utiles. Il aide souvent à se retrouver rapidement, mais si vous avez toujours des questions, n'hésitez pas à les poser dans la zone des questions & suggestions. Et les RP EN LIBRE-SERVICEpour vous aider à démarrer sur le forum.

(c) Codage par Crimi - Epicode



Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint-Adams :: Le bureau des inscriptions :: Album étudiant :: Fiches acceptées-