Vincent Lancaster
avatar
Messages : 15


Master Enseignement, Education et Formation

Vincent Lancaster - Intello

MessageSujet: Vincent Lancaster - Intello Sun 17 Sep 2017 - 16:47

Nom
Lancaster
Prénom
Vincent
Âge
20 ans
Classe
Métier de l'Enseignement, de l'Education et de la Formation
Groupe
Untello
Club
Astronomie
Métier
Aucun
Nationalité
Anglaise
Sexualité
Hétérosexuelle ? Ambivalent
Avatar
Zoro Roronoa - One Piece
Goûts
L'eau où il s'y sent comme un poisson / Fumer / Le porno, mais chut, c'est l'un de ses secrets / Ses parents, ses géniteurs / La fête / Saint Adams, lieu où il naquit, lieu où il mourra.

Le monde de la nuit. Quand Vincent évoque le monde de la nuit, il ne s'agit pas des bars et des boîtes mais, de la nuit elle-même. Son clair de lune scintillante brisant l'obscurité angoissante mais, ô combien fascinante. Le tout accompagné des étoiles rayonnantes mais, certainement déjà morte dans un passé déjà lointain. Naturellement, Halloween est sa fête préférée. Halloween, synonyme d'horreur, son genre de film dont il ne se lasse jamais.
Il a toujours adoré l'eau et ses effets, se sentir léger dans une fraîcheur douce qui peut s'avérer, quand elle est mouvementée, être aussi brutal que les trois autres éléments. La natation n'est qu'un passe-temps, mais un passe-temps où il sait se défendre.
Et comme tous les garçons de son âge, Vincent aime l'érotisme, le sexe et est fier de sa collection de vidéo commencée il y a plusieurs années déjà et dont personne n'a connaissance.
This is who I am.


My body.  Quand Vincent se lève, la tête dans le brouillard et se dirige dans sa salle de bain pour s'occuper de son grand corps, il lui arrive quelques fois de sourire à son propre reflet. C'est sa manière de dire " Wahou, il est bien foutu ce mec ". Malgré son corps svelte, peut-être trop, puisqu'il a presque la peau sur les os et très peu de graisse. Cela le rend chétif mais, il sait que la force ne fait pas tout. Son agilité et sa vitesse peut en surprendre plus d'un... Quand il ne fait pas preuve de maladresse. Vincent sait se montrer extrêmement maladroit quand il a la tête dans les nuages, c'est-à-dire souvent.

Vincent adore ses yeux et ses cheveux aussi vert que la forêt dont il admire les mystères. Il a osé se teindre les cheveux il y a deux ans dans cette couleur extravagante, parce que : " C'est facile de me retrouver dans la foule " Quant à ses boucles d'oreilles, c'est uniquement parce qu'il trouve amusant d'avoir quelques choses à trifouiller quand il réfléchit.

Il n'est pas rare de voir Vincent en costume, sans raison apparente. Il s'agit de ses tenues préférées malgré qu'il ne se destine pas à un métier le nécessitant. Il trouve que cela le rend plus mature, plus adulte tout en arborant une certaine classe qu'il aime. Le tout, en attirant les regards. On pourrait penser que ce costume est sa volonté d'assumer son appartenance aux intellos du bahut. Chemoise noire, pantalon noire, chaussures brillantes et bien entendu la célèbre cravate. En dehors, il porte généralement des vêtements amples et confortables, se fichant de la mode et de ses codes. Ce qui va de paire avec son incapacité à associer les couleurs.

Patient, cela se voit dans sa démarche lente. Il est facile de le distancer. Sa mimique, plutôt amusante, consiste à parler la plupart du temps avec les mains, comme si leurs utilisations facilités la compréhension de ses paroles. Ce qui n'est pas vraiment le cas la plupart du temps. Il n'en reste pas moins quelqu'un de discret,
si l'on oublie ses vêtements et sa couleur de cheveux qui sortent du lot. Mais si l'on observe, on aura l'impression qu'il est quelqu'un de mou, peu réactif, mais les apparences sont trompeuses.

" Mais puisque je te dis que je vais pas m'endormir ! "




My heart.   La famille Lancaster est né à Saint Adams avant l'arrivée des nobles. Vincent est donc très attaché à sa terre natale. Il n'a pas l'âme d'un aventurier comme les autres jeunes de son âge qui veulent découvrir le monde. Il ne veut pas quitter sa terre natale. Ce désirs l'anime depuis son plus jeune âge et s'est amplifié au divorce de ses parents. Il ne partira plus désormais. De ce fait, Vincent connait la ville comme sa poche, l'ayant vu se développer au fil des années. Toutefois, il ne soutient pas la politique actuelle. Le départ de sa mère a été provoqué par les nobles qui ont chassé les femmes de la ville. Et ce départ a détruit sa famille
Dès lors Vincent ne souhaite qu'une chose, mettre un terme à la séparation entre les hommes et les femmes, convaincus que le système de Saint Adams n'est pas optimale. Pour accomplir ce but qui lui tient à coeur, il pourra compter sur sa discrétion et son intelligence. Sans oublier sa volonté qui inébranlable quand il s'engage dans quelque chose, y compris une relation amoureuse. Dès lors le pensionnat abrite en son sein un ennemi qui souhaite reconstruire sa famille.

Vincent aime ses parents plus que tout. Ils sont ceux qui se sont sacrifiés pour son bonheur. Il admire autant sa mère que son père. Au point de souhaiter réunir sa famille sur sa terre natale à nouveau, c'est cette pensée qui le pousse à agir contre le pensionnat, à essayer de trouver la moindre faille pour réaliser son rêve. Evidemment, il profite aussi du système éducatif du pensionnat pour augmenter ses connaissances et construire sa propre vie, en devenant instituteur. Vincent considère les enfants comme le joyaux de la future génération et il est convaincu de pouvoir les guider vers le bon chemin en faisant preuve de patience. Paradoxalement, il a beaucoup de mal à s'entretenir avec les enfants, faisant preuve de beaucoup trop de maladresse face à leur naïveté.

Si l'on oublie son rêve qui lui tient à coeur, Vincent a tendance à prendre tout avec légèreté, notamment les cours. Il sait qu'il n'a pas besoin de se forcer pour réussir. Il comprend naturellement ce qu'on essaye de lui enseigner que ce soit dans le cadre scolaire ou non. Sa logique arrive à emboîter les informations entres-elles et à les retranscrire avec ses propres mots avec une grande clarté pour son auditoire. Pour cette raison, il est considéré comme un intello. Les cours sont la clef du futur, ils sont importants. Ce n'est pas le cas de nombreuses choses aux yeux de Vincent. Les rivalités entre étudiants, le règlement, par exemple, créé pour être enfreint aux yeux du lycéen. Même s'il s'avère être mature dans de nombreuses circonstances, il n'en reste pas moins un jeune adulte qui a besoin de faire preuve d'audaces au coeur du pensionnat. Du coup c'est un intello qui comprend les rebelles.

Sandrine est son amoureuse. Enfin, plutôt il croit qu'elle est son amoureuse. Il s'agit d'une fille rencontrée lors de sa licence réalisée loin du pensionnat à la demande de sa mère. Il rencontra cette fille, la jugeant moins lourde et plus maligne que les autres et accepta donc simplement de sortir avec elle. Vincent est persuadé de l'aimer mais, ce n'est pas réellement le cas. Il ne la déteste pas mais, ce qu'il considère n'être que des sentiments amoureux sont en réalités une forte amitié à son encontre. Tiraillé entre l'ouverture d'esprit de son père et l'homophobie développé par sa génitrice suite à son expulsion, Vincent est tiraillé entre deux visions de la vie. Pour ne pas choqué sa mère, il se définit hétérosexuel. Cette pensée est facilitée par son incompréhension totale du relationnel. Il a des amis, enfin il pense en avoir. L'amitié, l'amour, tout cela est tellement compliqués aux yeux de l'intello qui ne cerne pas l'essence même d'une relation. Il a conscience de la loyauté, de l'amitié, de la méchanceté mais, n'arrive jamais à les définir dans le cadre d'une relation avec autrui. Cela le rend particulièrement maladroit pour tisser des liens et pour comprendre que l'amour, ça ne se choisit pas.

C'est donc un étudiant sérieux mais, il n'est pas modèle pour autant. Désireux de plaire à ses parents, il se concentre sur ses études mais souhaiterait les voir de nouveau réunis. Chose qui semble impossible. Persuadé que c'est la faute du pensionnat et de sa règle -répandue à toute la ville- de réunir uniquement les hommes dans une ville, il est contre ce système mais, sait rester discret pour ne pas s'attirer des ennuis.
Il aspire à une vie tranquille où hommes et femmes cohabiteraient à nouveau.

" Si j'adore les gosses ? Bien sûûûûûûr. Ouai, c'est surjoué. Un peu beaucoup. Bravo captain obvious. "




My story.  Quand on naît, on est chanceux ou on ne l'est pas. On peut naître dans une famille qui nous aime, qui peut s'occuper de nous et qui est préparé à nous recevoir. Ou on peut naître dans une famille complètement opposé à cette définition utopique de parents. Utopique, mais pas irréaliste puisque quand Vincent vint au monde, ses parents l'accueillirent comme un joyaux dans leur vie. Il naquit en bonne santé à Saint Adams, une petite ville située en Angleterre. Tout au long de son enfance, il fut noyé dans l'amour paternel et maternelle au sein d'une famille unie. La vie n'était ni dangereuse, ni inquiétante à cette époque-là. L'insonscience avait le droit de s'exprimer. Vincent apprit durant cette période de nombreuses notions comme la gentillesse et la méchanceté. Ses parents le poussèrent à choisir la voie du Bien. Chose qu'il fit naturellement, sans aucune gêne, préférant naturellement les sourires au pleur. Le plus notable chez cet enfant c'était l'amour qu'il portait à sa terre natale dès son plus jeune âge déjà. En réalité, il ne comprenait jamais les personnes qui quittaient Saint Adams ou y arrivaient. Pourquoi quitter le lieu où on est né ? Pourquoi ne l'aimaient-ils pas autant que lui l'aimer ? Malgré son intelligence précoce et sa faculté à comprendre les choses, il mit beaucoup de temps pour cerner les envies des hommes et leur besoin de partir, de voyager. Lui, du haut de ses huit ans déjà savait son choix : vivre et mourir à Saint Adams, auprès de ses parents.

Ces meilleurs moments, comme tous les meilleurs moments, prirent toutefois fin il y a une dizaine d'année. Vincent venait à peine de rentrer au collège quand les nobles, ces riches individus arrivèrent dans la région. Il était déjà établi que les femmes avaient dû mal à s'intégrer mais, sa mère avait grandi dans cette ville. Elle en faisait intégralement partie. Alors, quand il fut imposé que la gente féminine quitte la ville, Vincent perdit sa famille. Sa mère partit à contrecoeur mais, était convaincue d'être suivie par son mari et son enfant. Toutefois, son époux ne voulait pas quitter ces terres où avaient grandi sa famille de génération en génération. Les lancaster était présent depuis plus d'un siècle à Saint Adams. Il préférait préserver ses racines que son couple. Le garçon, lui, eut le choix et préféra suivre la voie de son père. Au début, c'était très douloureux à cause des relations à distance et Vincent partait d'une demeure à l'autre. Puis, inévitablement, une demande de divorce fut annoncée, prise au sérieuse et aboutie. Dès lors, la famille Lancaster se limita à un père et son enfant. Vincent n'avait jamais pardonné à sa mère de ne pas avoir écouté les désirs de son père. Et il n'avait jamais pardonné à son père de ne pas respecter sa génitrice. En fait, il leur en voulait tous les deux durant l'adolescence, faisant une crise de cette période assez éreintante. Toutefois, son désirs de rester ne s'envola pas. Quand il quitta le collège, il comprit qui était responsable de la peine de ses parents, et par extansion, de sa propre peine : les gens qui avaient dicté cette loi sans offrir un quelconque compromis.

Vincent se croyait assez clairvoyant et mature pour faire un choix compliqué : rejoindre sa mère et quitter sa terre natale pendant six ans : le temps d'être diplômé d'une licence. Là-bas, il se fit des amis et vu de ses propres yeux la haine de sa mère à l'égard des hommes. Pas de tous les hommes, seulement des homosexuels. Convaincue que Saint Adams était devenu un lieu de débauche, elle s'était persuadée toute seule que les LGBT était responsable de son divorce et de la vie, moins épanouie, qu'elle menait désormais. Sans le vouloir, elle essayait d'imposer cette pensée à Vincent qui se contenta d'approuver sans jamais le penser. Pour lui, cette communauté n'était en rien responsable mais, il comprennait le besoin de sa mère d'évacuer toute sa colère et sa tristesse. Surtout que son père, lui, restait épanoui entouré uniquement de la gente masculine sans changer de bord. D'un côté il voyait les bienfaits de ce choix, et de l'autres, les méfaits. Mais, Vincent restait concentrer sur la conséquence de ce programme : la fin d'une famille paisible.
Eloigné de Saint Adams pendant cette longue période, Vincent gagna en maturité mais accumula aussi un immense mal du pays. Il voulait retourner chez lui.

Lors de sa dernière année, il annonça à sa mère son désirs de rejoindre le pensionnat, évoquant seulement son mal du pays pour la convaincre. Toutefois, il avait d'autres raison : rejoindre son père mais, aussi essayer de dévoiler au monde entier que séparer hommes et femmes était impossible, quoi de mieux que de le faire de l'intérieur ? Intelligent, c'est ce qu'il pensa. Bien entendu, il profiterait aussi du système éducatif de l'établissement scolaire. Être diplômé de Saint Adams l'aiderait dans sa vie à vivre d'un métier qu'il affectionne : professeur des écoles, être au contact de ces enfants dont il n'a jamais rien compris dans le but de changer de cela tout en prenant soin de la génération futur. C'est un professeur dans l'âme, mais une personne maladroite. En relation, cela peut se voir par le fait de sortir avec une fille, Sandrine, rencontrée grâce à sa mère. Vincent se persuada d'être sous son charme quand elle lui demanda de sortir avec lui. Elle était plus maline que les autres, douces et pas trop envahissante. Il n'a jamais su que sa mère avait demandé à Sandrine de le séduire dans l'unique but d'éviter qu'il devienne homosexuel, lui, le garçon intello, discret qui ne s'intéressait jamais à la gente féminine, autrement que dans les films pour adultes qu'il collectionnait.
Tout cela était trop compliqué pour Vincent qui se focalisait sur son objectif et sa famille et non pas sur le relationnel, façonné par les hommes, et devenu incompréhensible pour le jeune brun.

Alors, aujourd'hui, c'est un garçon intelligent, persuadé d'être hétéro et qui souhaite la fin d'un système qu'il haït qui se balade aujourd'hui au pensionnat Adams. Il a accepté d'être catégorisé avec les intellos, conscient qu'il partageait peu de stéréotypes avec eux. Convaincu d'être prêt à devenir adulte, il n'a pas conscience que la vie a beaucoup à lui apprendre encore, notamment dans ses relations et dans la définition de "s'envoler de ses propres ailes."



Credits © JIN - TG
Revenir en haut Aller en bas
Cédric Aylen
avatar
Messages : 1494


Master Management et Gestion d'Entreprise

Vincent Lancaster - Intello

MessageSujet: Re: Vincent Lancaster - Intello Mon 18 Sep 2017 - 0:38
Validation

Ça y est ! Tu es Validé !


Félicitations !! Tu fais maintenant partie des nôtres !

Toutes les zones du forum s'ouvrent à toi et de ce fait, tu pourras commencer à remplir les diverses demandes et autres qui pourront t'aider à mieux t'intégrer parmi nous. A commencer par FICHE DE LIENS. Nous t'encourageons fortement à la remplir, car elle permet de développer rapidement de nouveaux liens et surtout d'en garder la trace.

Pour te trouver un partenaire de rp, ce sont les demandes de ROLEPLAY qui te seront utiles. Plusieurs personnes cherchent déjà des rp bien précis, alors passes y faire un tour pour voir si quelque chose te tenterait, ou pour remplir une demande toi-même.

D'autres demandes peuvent t'être utiles pour élaborer ton jeu, comme les demandes de CHAMBRES, LOGEMENTS & COMMERCES. Parce qu'il faut bien un toit !!

Si tu es un Étranger, la demande de PARRAINAGE t'es obligatoire. Tu devras la remplir afin qu'un élève puisse venir épauler ton personnage jusqu'à ce qu'il soit plus à l'aise.

Pour terminer, si vous n'êtes pas encore tout à fait à l'aise sur le forum, n'hésitez pas à consulter le GUIDE DU FORUM qui vous offre en une page les liens les plus utiles. Il aide souvent à se retrouver rapidement, mais si vous avez toujours des questions, n'hésitez pas à les poser dans la zone des questions & suggestions. Et les RP EN LIBRE-SERVICEpour vous aider à démarrer sur le forum.

(c) Codage par Crimi - Epicode






Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint-Adams :: Le bureau des inscriptions :: Album étudiant :: Fiches acceptées-