Joachim Anson
avatar
Messages : 9


Journaliste

Joachim Anson - Villageois

MessageSujet: Joachim Anson - Villageois Thu 7 Sep 2017 - 22:34

Nom
Anson
Prénom
Joachim
Âge
32 ans
Classe
/
Groupe
Villageois
Club
/
Métier
Journaliste
Nationalité
Anglais
Sexualité
Seme
Avatar
Keiji Shinohara (In These Words)
Goûts
En soi, il n'est pas compliqué. Il mange de tout, boit de tout. Il aime les soirées mondaines, le bon vin, son niveau de vie assez aisé mais apprécie également les petites choses simples de la vie. La lecture est son amie. L'écrit est son fougueux amant. Il est friand des derniers potins, aime à traîner là où ça bavarde le plus, l'air de rien.
Dernier petit détail sans importance, il a un profond mépris pour la gente féminine.
Is this who I am


My great body ~  
Son aspect physique. C'est peut être bien le seul domaine sur lequel on peut le juger sans risquer de se tromper. Le seul domaine où il ne triche pas. Joachim est un homme grand, 1,83m précisément. Une taille qu'il affectionne tout particulièrement et qu'il a bien cru ne jamais atteindre tant sa croissance fut tardive. Son poids il ne le connait pas vraiment, il préfère se fier à son beau miroir. Ce dernier lui renvoie l'image d'un individu fort agréable à regarder : silhouette masculine, épaules développées, torse joliment dessiné, abdominaux musclés avec justesse, petit fessier ferme, muscles des cuisses saillants. Il aime affirmer que ce n'est pas un généreux cadeau de Dame Nature. Non, il bosse pour avoir cette apparence, ce qui rend sa beauté légitime !

Joachim a le visage fin, allongé, de petites pommettes, un menton légèrement en galoche. On peut également parler de ses lèvres pleines sur lesquelles se forme souvent un sourire qui en dit long. Son regard est ce qui retient le plus l'attention chez lui. Un regard ambré, agrémenté de petites tâches de rousseur sur l'arrête du nez, surplombé de longs sourcils assez épais. Cette paire d'yeux est intense et semble sonder chaque individu qu'elle croise. Ses cils sont longs et roux, comme ses cheveux. Ces derniers encadrent un peu follement son visage masculin, des cheveux fins et raides qui se baladent un peu où ils veulent tout au long de la journée. Cependant, lors de soirées mondaines ou de rendez-vous pro, Joachim les ramène en arrière avec cette petite touche de gel qui lui apporte de l'allure. Le reste du temps, Joachim les a surtout dans les yeux, ce qui lui donne cet air de "littéraire" passant des heures enfermé dans son bureau à écrire.

La peau de l'anglais est pâle, bronze difficilement de par sa nature et est donc fragile. Un brin de soleil sans crème et la brûlûre est au rendez-vous. Joachim fait donc très attention lors de ses sorties. Il n'a pas de tatouages ou de piercings, non, non, ses nombreux grains de beauté lui suffisent, surtout ceux dans son dos. Il a abandonné l'idée de les compter depuis longtemps.

Vestimentairement parlant, c'est quitte ou double. Soit il reste chez lui et porte des vêtements amples, simples et confortables, soit il est de sortie et là, le roux sort le grand jeu. Chemise cintrée, boutons de manchettes, grosse montre au poignet, costume, cravate, chaussures vernillées et tout le reste de la panoplie qui va avec ! Il a une image à tenir lorsqu'il est en public, que ce soit pour interviewer quelqu'un ou pour se rendre à des festivités en compagnie du gratin de la société.




My complicate heart.  
Son caractère ? A vrai dire, sa personnalité dépend surtout de vous. Si Joachim n'avait pas décidé de vouer sa vie à l'écriture, il aurait certainement pu faire carrière dans le théâtre. Il a un talent inné pour le jeu de rôle, s'adaptant aux situations diverses se présentant à lui. Rares sont les fois où il se retrouve dans l'impasse tant il retombe souplement sur ses pattes. Le roux est quelqu'un de sympathique, non pas parce qu'il veut entretenir de bonnes relations avec vous mais simplement parce que VOUS voulez être en bons termes avec lui. Il vous donne cette impréhension de sincérité, de stabilité, vous laisse imaginer que vous êtes maître de la situation alors que, telle une araignée, il tisse sa toile autour de vous et vous emprisonne pour tirer les informations qu'il cherche depuis l'instant où vous avez osé lui adresser un regard. Mais comment résister ? Comment s'en douter ? Comment se méfier lorsque vous faites face à un sourire aussi avenant ? Un homme aussi charmant ne peut tout simplement pas avoir de mauvaises intentions n'est-ce pas ? Un manipulateur mais surtout une grosse commère. Estimez-vous alors chanceux d'être Monsieur tout le monde : si vous n'avez rien de spécial à raconter, si vous n'avez aucun secret délicat à cacher, Joachim n'a simplement aucun intérêt à s'intéresser de près à votre situation. Le pire dans tout cela, c'est que les dossiers qu'il se concocte avec soin restent pour la plupart du temps dans ses tiroirs. Le journaliste utilise vos informations personnelles pour assouvir sa propre curiosité malsaine. Si vous êtes célèbre mais que vous ne vous êtes pas attiré ses foudres, vous avez encore une chance de vous en tirer. Le décevoir par contre est bien plus périlleux...parce qu'il n'a absolument aucun scrupule à vendre ses précieuses informations pour se faire de l'argent sur votre dos.

L'argent....aaaah l'argent. Si seulement il pouvait se faire renommer Crésus ! Joachim a un compte bancaire plutôt bien fourni après ses années de profession en tant que détective privé. Le roux ayant un goût particulier pour les billets, il n'a pas manqué de se faire de l'argent en extra avec certaines clientes un peu trop fragiles. Il continue encore aujourd'hui, vendant ses articles sous un pseudonyme à certains journaux mais surtout des scoops au prix fort. Un vrai trader dans ces moments-là ! Certains scoops sont tout à fait fondés, d'autres tordent légèrement la vérité, suffisamment pour ternir une réputation. Cupidité, vengeance personnelle... La plume de Joachim fait autant de dégâts qu'une lame à double tranchant. Alors les fois où il vous propose de garder une information gênante confidentielle en échange d'une forte somme d'argent, mieux vaut accepter son offre.

Joachim ne compte plus le nombre de fois où il a pu manipuler des clientes qui venaient lui demander ses services pour prouver l'infidélité de leur mari suspect. Du temps où il tenait un cabinet de détective, ses cibles de prédilection étaient les femmes. Pourquoi donc ? Parce qu'elles ne sont pas insensibles à son charme et qu'elles sont facilement modelables. Il suffit de leur raconter quelques barratins, leur caresser les oreilles avec les douces paroles qu'elles veulent entendre et la plupart sont prêtes à rajouter plusieurs billets dans l'enveloppe en plus de passer sous le bureau. Ce comportement observé chez ces femmes a développé chez lui un profond mépris pour la gente féminine qu'il considére désormais comme une armée de filles écervellées prêtes à écarter les cuisses pour un oui ou pour un non. Trop faciles à avoir. Trop fades à son goût. Bonnes à faire des gosses, c'est tout. Misogyne ? Pas du tout voyons... Elles ne valent pas un homme, que ce soit au lit ou dans la vie de tous les jours.

Malgré toutes ces tares, Joachim a des qualités. C'est un homme qui assume pleinement ses actes et qui prend très au sérieux ses responsabilités. L'une de ces dernières n'est nulle autre que son petit frère qu'il considère comme la prunelle de ses yeux. Porter la main sur lui, c'est s'attirer les foudres de Joachim qui est alors consumé par une colère effroyable. Très protecteur, il fait preuve d'une douceur extrême envers son cadet qui est actuellement scolarisé au pensionnat Bridges Adams. Le roux est un homme mature, qui a beaucoup de sang-froid -si on met de côté la fureur qu'il peut ressentir lorsqu'on ose faire du mal à son frère-. Il est posé, charismatique et n'hésite pas à dépenser de l'argent pour venir en aide à ceux qui ont trouvé faveur à ses yeux, même si ces derniers se font rares.

Joachim se cache derrière son orgueil et un certain narcissisme. Il ne le dit pas et ne le dira certainement jamais mais, à force de manipuler les autres il ressent un profond sentiment de vide et de solitude. Il ne sait pas ce qu'est l'amitié ou le véritable amour. Ayant pris de mauvais réflexes dans ses interactions avec les autres, Joachim a énormément de mal à fonder des relations humaines sur la sincérité. Il a un besoin excessif de tout contrôler, de tout manipuler à sa guise. Alors quand il perd ses repères, il panique et se retrouve complètement désarmé. Un revers de la médaille que le roux s'efforce d'encaisser : étant faux avec les autres, les autres sont faux avec lui car ils n'apprécient pas la personne qu'il est réellement, un homme pas si méchant que ça au fond. Un homme qui a trouvé le moyen de se sentir vivant en gagnant de l'argent et victime de sa propre curiosité mal placée. Un homme tellement habitué à jouer un rôle qu'il s'est perdu lui-même. Il a parfaitement conscience que ce qu'il fait est politiquement incorrect, mais il est désormais pris dans un engrenage dont il ne peut s'échapper par ses propres moyens. L'araignée si sûre d'elle s'est prise dans sa propre toile.




My mysterious story.  
"Mon cher Celian,

Peut-être es tu surpris de lire ces lignes qui te sont personnellement adressées alors que nous nous voyons tous les jours. J'espère que ta journée s'est déroulée sans encombres et que tu gardes le sourire. Tu as parfois eu des périodes de découragement en venant ici il y a quelques temps de cela mais tu as réussi à t'en sortir haut la main, fidèle à toi-même. Je t'admire pour ça. Oui, je t'admire parce que tu es un jeune homme entier qui n'a pas honte d'être celui que tu es réellement ! Tu te demandes sûrement pourquoi je te dis ça. Permets moi s'il te plaît de t'expliquer les choses depuis le tout début.

Tu sais, papa et maman ont toujours été des parents irréprochables malgré leur niveau de vie très modeste. J'ai eu une enfance heureuse, comme celle que tu as pu avoir. Ils se sont pliés en 4 pour me permettre de mener les études supérieures que je désirais, ont passé mes désirs avant les leurs et ce, tout en prenant soin de toi qui n'était encore qu'un garçon. Je ne te cache pas que j'ai cherché à avoir un métier qui pouvait à la fois me plaire et à la fois me permettre de les aider financièrement par la suite. Tu connais ma curiosité insatiable. Tu connais aussi mon goût pour les casse-têtes et autres devinettes à coucher dehors. Je ne compte plus le nombre de fois où tu as été en colère après moi pour avoir trouvé trop rapidement la réponse à l'une de tes énigmes. Alors devenir un détective privé fut une aubaine pour atteindre tous mes objectifs à la fois. Ce fut difficile de prendre mon indépendance car c'était aussi te laisser seul avec nos parents mais j'étais tellement fier de pouvoir leur montrer ma reconnaissance en leur envoyant un chèque tous les mois.

Ce que tu ne sais pas, c'est que j'ai abusé de mon métier. L'argent appelle l'argent. Crois moi, quand on dit que l'argent est une pourriture pour les os, c'est vrai. J'ai remarqué qu'il était très facile de soutirer de fortes sommes en séduisant des femmes riches et désespérées. J'ai utilisé plusieurs techniques, j'ai joué le chevalier servant qui prête l'oreille aux malheurs de ces demoiselles en détresse, j'ai récolté au fil de mes enquêtes des informations précieuses qui m'ont rapporté gros... J'ai vu tellement de couples se déchirer lorsque la vérité éclatait au grand jour, j'ai vu tellement de femmes célibataires revenir à mon cabinet en me demandant un autre genre de services. Je crois que je n'ai jamais ressenti autant de mépris pour les femmes qu'à ce moment là. Mais au fond, le plus méprisable de tous, n'est-ce pas moi, Celian ? Profiter de telles situations pour rajouter quelques chiffres sur mon salaire. Et pourtant, impossible de m'arrêter.

Tu t'es toujours demandé pourquoi j'ai arrêté d'exercer mon métier du jour au lendemain pour me rendre à St Adams. Je ne l'ai jamais dit aux parents, mais j'ai eu des soucis avec une ou deux clientes qui ont porté plainte contre moi. J'ai été contraint de fermer mon cabinet, de verser quelques pots-de-vin et de disparaître pour étouffer l'affaire le plus rapidement possible. J'ai toujours aimé écrire, tu as déjà eu l'occasion de lire ce que je voulais bien te laisser découvrir. Je suis assez doué pour rédiger un texte attrayant tu ne trouves pas ? Alors j'ai décidé de me reconvertir dans le journalisme de presse écrite. Je joue sur deux tableaux. J'écris à la fois des articles tout à fait banals sous ma véritable identité et d'autres, plus sensibles et croustillants sous un pseudonyme. Tu devines bien que mon ancienne carrière de détective m'aide à récolter des scoops plus qu'embarrassants sur certaines personnes. Je n'ai pas de mal à rester très discret dans mes manigances. Et certaines personnalités importantes de cette ville retiennent tout particulièrement mon attention. Ces infos croustillantes me rapportent vraiment gros. C'est dur pour moi de te l'avouer mais...je suis tellement avide d'argent que j'en viens à faire du chantage. Je réclame une certaine somme en échange de mon silence. Je ne suis pas un paparazzi, je suis pire que ça, une pourriture.

Celian, mon tendre et innocent Celian, je ne suis pas la personne fréquentable que tu t'imagines. je ne suis pas le grand-frère que tu admires tant. J'aimerais sincèrement correspondre à cette image que tu te fais de moi, mais je ne suis pas comme ça. Alors imagine ma culpabilité lorsque tu as décidé de poursuivre tes études à St Adams pour pouvoir être avec moi ! J'aimerais être un grand-frère digne de ce nom mais c'est trop tard maintenant. Je ne peux revenir en arrière Celian. Ce n'est pas bien, je le sais parfaitement, mais malgré cela, je ne peux m'imaginer vivre sans mon salaire actuel, sans assouvir ma soif de connaissances, sans pouvoir maîtriser les choses à ma guise. J'aime mon quotidien dans cette ville, je compte continuer et assumer pleinement le mode de vie que j'ai choisi.

Tu dois être déçu de ton grand-frère Celian, j'ai beau avoir 14 ans de plus que toi, je ne suis pas un bon exemple. Je te cache beaucoup de choses mais il y a une chose que je peux dire en tout sincérité, je t'aime. Je t'aime de tout mon coeur et je vais continuer d'être ce frère dont tu as besoin pour que tu puisses toujours me sourire comme tu le fais jour après jour, pour que papa et maman soient sereins malgré la distance. Je suis un lâche Celian, un lâche de te cacher ma véritable histoire mais aussi parce que, malgré le besoin que j'ai de te dire toute la vérité, jamais tu ne pourras tenir cette lettre entre tes mains.

Je t'aime,

Ton grand frère, Joachim."



Credits © JIN - TG
Revenir en haut Aller en bas
Alec Fairchild
avatar
Messages : 368


Master Management International

Joachim Anson - Villageois

MessageSujet: Re: Joachim Anson - Villageois Fri 8 Sep 2017 - 0:05
BIENVENUE !! *Sort le buffet et les cakes* Bonne chance pour ta fiche :)
Revenir en haut Aller en bas
Thalíe A. Spartharís
avatar
Messages : 79


Master Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives

Joachim Anson - Villageois

MessageSujet: Re: Joachim Anson - Villageois Fri 8 Sep 2017 - 1:03
PILE quand je me décide à acheter les livres de In These Words ! glasses Que dire si ce n'est bienvenue ♥️


Andréas débite son anglais en : #4e83bb et marmonne son grec en #f7ab6d

♦️♦️
Revenir en haut Aller en bas
Joachim Anson
avatar
Messages : 9


Journaliste

Joachim Anson - Villageois

MessageSujet: Re: Joachim Anson - Villageois Fri 8 Sep 2017 - 10:40
Merci Alec ~ *le met sur le buffet et le couvre de cakes*

Princesse Thalie > Merci 8D Huhuhu très bon choix de livres :p


Revenir en haut Aller en bas
Owen Hamilton
avatar
Messages : 109


Master Criminologie et Sport

Joachim Anson - Villageois

MessageSujet: Re: Joachim Anson - Villageois Fri 8 Sep 2017 - 12:49
Bienvenue ! Ton personnage a l'air hyper intéressant ! J'ai hâte de rp avec toi !


Revenir en haut Aller en bas
Nathanael Lauwrence
avatar
Messages : 477
Emploi : 0


Master Management et Gestion d'Entreprise
Master Management et Gestion d'Entreprise

Joachim Anson - Villageois

MessageSujet: Re: Joachim Anson - Villageois Mon 11 Sep 2017 - 0:54
Bienvenu à toi

Validation

Ça y est ! Tu es Validé !


Félicitations !! Tu fais maintenant partie des nôtres !  

Toutes les zones du forum s'ouvrent à toi et de ce fait, tu pourras commencer à remplir les diverses demandes et autres qui pourront t'aider à mieux t'intégrer parmi nous. A commencer par FICHE DE LIENS. Nous t'encourageons fortement à la remplir, car elle permet de développer rapidement de nouveaux liens et surtout d'en garder la trace.

Pour te trouver un partenaire de rp, ce sont les demandes de ROLEPLAY qui te seront utiles. Plusieurs personnes cherchent déjà des rp bien précis, alors passes y faire un tour pour voir si quelque chose te tenterait, ou pour remplir une demande toi-même.

D'autres demandes peuvent t'être utiles pour élaborer ton jeu, comme les demandes de CHAMBRES, LOGEMENTS & COMMERCES. Parce qu'il faut bien un toit !!

Si tu es un Étranger, la demande de PARRAINAGE t'es obligatoire. Tu devras la remplir afin qu'un élève puisse venir épauler ton personnage jusqu'à ce qu'il soit plus à l'aise.

Pour terminer, si vous n'êtes pas encore tout à fait à l'aise sur le forum, n'hésitez pas à consulter le GUIDE DU FORUM qui vous offre en une page les liens les plus utiles. Il aide souvent à se retrouver rapidement, mais si vous avez toujours des questions, n'hésitez pas à les poser dans la zone des questions & suggestions. Et les RP EN LIBRE-SERVICEpour vous aider à démarrer sur le forum.

(c) Codage par Crimi - Epicode

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint-Adams :: Le bureau des inscriptions :: Album étudiant :: Fiches acceptées-