Giorgio Gabbani
avatar
Messages : 27


Chirurgien urgentiste

Giorgio Gabbani villageois

MessageSujet: Giorgio Gabbani villageois Sat 22 Jul 2017 - 19:31


">
Nom
GABBANI
Prénom
GIORGIO
Âge
34 ans
Classe
/
Groupe
villageois
Club
/
Métier
chirurgien urgentiste anciennement chirurgien militaire
Nationalité
italien
Sexualité
homosexuel ambi à grosses tendences seme
Avatar
Saito Hajime de la série de jeux Hakuoki
Goûts
la médecine, la lecture, l'alcool, la nourriture italiène parcequ'il faut pas déconner ( sauf quand c'est pas un italien qui la fait) la course à pied
This is who I am.

<
>
My body.  
« Quando vedo  il moi riflesso non mi riconosco piu »
Quand on le voit arriver on sait tout de suite qu'il ne faut pas trop l’embêter.  Déjà que de part sa stature Giorgio en impose il l'est aussi dans ses manières.
Physiquement il est assez grand, 1m 87 et les nombreuses années d’entraînement militaire lui on donné des épaules et du muscle qu'il n'a pas encore perdu malgré sa reconversion. Mais ce qui marque surtout chez lui c'est son expression et son visage.Sans même rien dire Giorgio peut imposer le silence et le respect par son regard. Des yeux assez grand bleus, foncés certes mais tellement froids durs  et sans vie qu'il suffit qu'il fronce un petit peu les sourcils pour faire taire un indésirable. Ce qui arrive assez regulièrement car l'expression assez dure et froide de son visage est le masque qu'il porte au quotidien.
De constitution assez pâle et qui marque très facilement le jeune homme à pourtant un visage assez lisse et sans cicatrices ni imperfection. Du moins pour ce que l'on en voit. Doté d'une chevelure noire assez épaisse, très longue et partant en mèches bâtardes dans tous les sens il est assez difficile de lire son visage sans avoir des mèches sur le chemin. Ses longs cheveux, une fierté pour le docteur sont aussi rebelles qu'ils sont épais. Impossible d'en faire quelque chose de potable. De toute manière au travail il sont attachés et stocké sous la coiffe de médecins. Mais dans sa vie de tous les jours Giorgio attache généralement ses cheveux en les nouant simplement soit sur le côté soit au niveau de sa nuque. Ce qui lui change drôlement du chignon surmonté de sa coiffe de médecin qu'il avait l'habitude de porter sur le champs de bataille.
La dernière chose que l'on peut remarquer sur Giorgio c'est sa voix. Le chirurgien possède une voix très grave et ayant gardé un fort accent roule les R et prononce les U « ou ».
Généralement habillé de noir, il n'y a qu'au travail qu'il a sa blouse blanche, il porte assez souvent une écharpe en soie blanche autour du cou. Il aimait avoir une touche de blanc sur lui d'une manière où d'une autre le blanc c'était la pureté qui lui restait encore un peu qui n'était pas morte.





<
>
My heart.  « Un mondo in pace è quello che voglio »
Que dire de Giorgio mis à part que la guerre l'a brisé.
Lui qui était si doux et si serviable avec des désirs de changer le monde est devenu un homme froid qui aboie des ordres sur les infirmier et les réceptionnistes.
Très compétant dans son travail il n'hésite pas à passer le double du temps qu'il est sensé faire à l’hôpital ou dans la recherche pour toujours être à la pointe. La mort le sang les pertes humaines….s'il pouvait éviter de nouvelles tragédies il sacrifierait tout ce qu'il avait. Le temps. La volonté.
Giorgio croit en la vie. Il y croit plus que tout et se bat chaque jour pour que celle ci soit préserver même si tout cela l'enfonce le plus souvent dans ses souvenirs douloureux.
La guerre résonne toujours en lui comme un son cruel et traumatisant. Chaque nuit il ne peux s'endormir qu'au première lueurs du jours ou en prenant ses somnifères dont il commence à devenir doucement dépendant.
Cependant réduire Giorgio à son traumatisme et ses terreurs nocturnes et son travail serait un peu réducteur. Homme simple il aime tout ce qui est clair net simple et précis. Il passe le plus clair de son temps à lire ou à travailler mais il n'est pas rare non plus de le voir profiter du monde nocturne de Saint Adams. Surtout du pub et de l'alcool qui s'y trouvait…En amour Giorgio est assez à l'aise avec son homosexualité même si pour le moment se remettre en couple serait extrêmement compliqué pour lui au vu de ce qu'il s'est passé et des démons qui le hantent.
Même s'il pouvait se montrer abrupte voir totalement détaché Giorgio est quelqu'un qui possède encore une forme d'innocence au fond de lui. Qui rêve de paix dans le monde. Être sur une terre où la guerre, la souffrance, la maladie n'existe plus.



<
">
My story.  . « La guerra cambia un cuore. Sono arrivato bimbo sono ripartito uomo »

Ville de Rimini en Emilia Romania province du jambon sur la côte est italienne. Le petit Giorgio venait de voir le jour.
Enfant timide tout d'abord il fut depuis son plus jeune âge attiré par la médecine.
C'est vrai que quand il était petit il jouait au médecin avec ses amis et sa petite sœur Claudia. Quand il eu 10 ans il disait à tout le monde qu'il guerrirait la terre et qu'il inventerait un remède qui soignerais toute la terre. Plus de maladie. Plus de mort. Tel était son but ! Ses parents souriaient. C'était juste un jeu d'enfant.Mais non. Il était sérieux.
Quand il fut adolescent et que l'on commença à lui demander ce qu'il voulait pour son avenir il disait que bien évidemment il ferait des études de médecine.
Comme c'était un grand lecteur qui avait des notes assez bonnes, Giorgio était un bosseur infatigable, personne ne trouva à redire pour qu'il réalise son rêve.
Il parti donc avec l’approbation de sa famille et de ses professeurs à Florence où il commença ses longues études de médecine. Ce fut là qu'il commença à se rendre compte qu'il était bien plus intéressé par les garçons de son université que par les filles. Il passa donc ses études à bosser, papillonner avec des mecs dans les couloirs de l'école ou en boite de nuit le soir. C'était des années particulièrement heureuses et quand il se les remémore Giorgio ne peut s’empêcher d'avoir un petit sourire plein de nostalgie.
Durant ses études Giorgio réalisa quelque chose. Il ne voulait pas devenir un simple médecin à distribuer des médicaments dans un hôpital et occasionnellement s'occuper d'accidents de la route. Non il voulait que son travail ait un vrai impact. Qu'il change vraiment les choses. Après en avoir parlé avec un professeur celui ci lui demanda s'il cela lui dirait de devenir médecin militaire. La formation était de 6 ans juste après l'obtention de son diplôme et se constituait de 2 ans d’apprentissage et de 4 ans à être sur le terrain en tant que militaire avant d'aller sur les zones à risque recoudre soldat et malades au combat.
Ce fut exactement ce que Giorgio attendait. Aller sur le champs de bataille pour soigner les malades et les blesser qui se battaient pour leur pays pour leur liberté, aller porter secours à la population. Il se voyait déjà en sauveur. Le défenseur des plus faible. Et quand il eu fini ses études de médecine il s'inscrit immédiatement à la formation UFICIALE MEDICO pour devenir médecin militaire.
Autant dire que c'était assez dur.
Le jeune homme était dans de bonnes condition physique mais n'avait jamais réellement fait de sport avant cela. On ne peut pas vraiment compter quelques matchs de foot avec les potes et le sport de chambre avec des mecs rencontré à la fac comme du sport intensif...Et donc au début il eu du mal à tenir la distance. Un médecin militaire était également un soldat et devait être formé physiquement comme les autres. Sur un champs de bataille il devrait bouger vite il devrait être rapide et efficace, malgré les bombes., malgré les tirs.
Il du rapidement se remettre à niveau et commencer à se tenir en forme. Il arriva tant bien que mal à rattraper son retard et être efficace.
Et puis il y eu sa mission.
Là où sa vie changea.
Il avait été envoyé sur le terrain en Afrique ( je ne cite pas de conflit réel volontairement ni de pays précis en Afrique) où une guerre insurrectionnelle faisait rage depuis des années. Il avait été envoyé par l'ONU avec les casques bleus venu de tous les pays des Nations unis. Il était l'un des chirurgien d'un hôpital militaire dans la zone.
Ce fut là qui se lia avec Kay un américain casque bleu comme lui venu essayer de maintenir la paix dans cette région sensible. Trés rapidement entre les deux homme la situation dévia en bien plus qu'une amitié et ce n'était pas rare que les deux hommes passent leur temps dans une salle vide de l’hôpital à faire l'amour ou à tenter de refaire le monde.
Mais la guerre était là à leur porte.
Un jour Giorgio sentit son cœur se serrer quand il vit Kay partir avec les autres sur le terrain. Il compris à ce moment là que son compagnon n'était plus juste qu'un plan cul pour lui mais qu'il commençait à tomber amoureux.
C'est là qu'il prit conscience d'un fait. Ils étaient en guerre. Il étaient des soldats. Il pouvaient mourir à tout moment. Depuis qu'un bourgeon d'amour avait grandit dans son cœur l'idée lui devenait insupportable.
Néanmoins il continuait de s'activer. Pour les malades pour les blessés qui arrivaient chaque jours plus en plus dans son hôpital. Cette petite grand-mère qui avait marché sur une mine, cet enfant qui avait prit une balle perdue. Toutes leurs vies étaient précieuses.
Un jour  il appris que les soldats au frontière avait commencé à se faire de plus en plus violent et que Kay s'était prit une balle. Rapidement il se précipita vers l’hôpital quand il fut surprit par un énorme bruit extrêmement fort et violent. Il senti également une force énorme le pousser en arrière comme s'il s''était pris une voiture dans la cage thoracique. Il se réveilla le crâne douloureux et complètement sourd pendant quelques instant avant de se rendre compte de l'horreur qu'il avait sous les yeux. Des bombes artisanales avaient été posées en ville. Le but être suffisamment violent pour que l'armée ennemie de ce coté de la frontière cède à l’expansion de territoire. Tout le quartier n'était qu'un amas de décombres encore fumantes.
L'hôpital aussi.  Il ne restait rien des salles. Des patients à part des corps calcinés ou disloqués.
Il ne restait rien de Kay.
Ce fut à ce moment que quelque chose se brisa chez Giorgio. La vision de ses malades réduit en charpie. Et tout ça pour quoi ? Pour rien ! Pour une putain d'histoire de frontière.
Il fut ramené chez lui avec certains de ses camarades.
Il appris ensuite que Kay eu de belles funérailles.
Cependant chaque lui il revoyait son corps calciné. Chaque nuit il revoyaient ses malades vieux, jeunes, enfants en charpie. Ces démons tournaient en boucle dans sa tête.
Il ne voulait plus voir ses horreur. Il ne voulait plus y retourner. Il avait l'impression que tout son travail là bas avait été inutile.
Il n'avait pu sauvé personne.
Mais il avait tout perdu.
Même une part de lui même.
Il quitta l'armée peu de temps après.
Voilà il retournait dans le public. Les opérations seraient moins stimulantes mais il aurait l'occasion de sauver des gens...Il voulait juste être calme être au calme. Dans un coin un peu paumé. Où il pourrait se mourir à petit feu avec ses démons.
Il choisi Saint Adams. L'endroit était plutôt coquet. Le fait qu'il n'y ait que des hommes l’intéressait tout particulièrement et surtout c 'était en Angleterre. Il ne se sentait pas de couper court avec l'anglais qu'il avait l'habitude de parler avec les autres casques bleus et avec Kay.
Il fut embauché en tant que chirurgien urgentiste à l'hôpital de Saint Adams.
Une nouvelle vie commençait.








Credits © JIN - TG


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1


Revenir en haut Aller en bas
Nathanael Lauwrence
avatar
Messages : 489
Emploi : 0


Master Management et Gestion d'Entreprise
Master Management et Gestion d'Entreprise

Giorgio Gabbani villageois

MessageSujet: Re: Giorgio Gabbani villageois Sat 22 Jul 2017 - 21:05
Validation

Ça y est ! Tu es Validé !


Félicitations !! Tu fais maintenant partie des nôtres !

Toutes les zones du forum s'ouvrent à toi et de ce fait, tu pourras commencer à remplir les diverses demandes et autres qui pourront t'aider à mieux t'intégrer parmi nous. A commencer par FICHE DE LIENS. Nous t'encourageons fortement à la remplir, car elle permet de développer rapidement de nouveaux liens et surtout d'en garder la trace.

Pour te trouver un partenaire de rp, ce sont les demandes de ROLEPLAY qui te seront utiles. Plusieurs personnes cherchent déjà des rp bien précis, alors passes y faire un tour pour voir si quelque chose te tenterait, ou pour remplir une demande toi-même.

D'autres demandes peuvent t'être utiles pour élaborer ton jeu, comme les demandes de CHAMBRES, LOGEMENTS & COMMERCES. Parce qu'il faut bien un toit !!

Si tu es un Étranger, la demande de PARRAINAGE t'es obligatoire. Tu devras la remplir afin qu'un élève puisse venir épauler ton personnage jusqu'à ce qu'il soit plus à l'aise.

Pour terminer, si vous n'êtes pas encore tout à fait à l'aise sur le forum, n'hésitez pas à consulter le GUIDE DU FORUM qui vous offre en une page les liens les plus utiles. Il aide souvent à se retrouver rapidement, mais si vous avez toujours des questions, n'hésitez pas à les poser dans la zone des questions & suggestions. Et les RP EN LIBRE-SERVICE pour vous aider à démarrer sur le forum.

(c) Codage par Crimi - Epicode

Revenir en haut Aller en bas
Cashel O'Malley
avatar
Messages : 50


Master Criminologie et Sport

Giorgio Gabbani villageois

MessageSujet: Re: Giorgio Gabbani villageois Sat 22 Jul 2017 - 21:05
Merci :) ( Giorgio )


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint-Adams :: Le bureau des inscriptions :: Album étudiant :: Fiches acceptées-