Tony Hartmann
avatar
Messages : 132


Gérant du Beluga

[Event de l'été] Couple N°2 {Nate}

MessageSujet: [Event de l'été] Couple N°2 {Nate} Mon 19 Jun 2017 - 14:54
Allongé sur mon lit, les bras derrière la tête, je regardais la multitude de pictogrammes qui tapissaient le plafond de mon camion de récup' militaire. "L'oeuvre " se composait d'images, d'autocollants, de photos ou de morceaux de pages de magasines. Dans ce méli-mélo de bordel, il y'avait tout ce que j'aimais... Du tank, à la paire de fesse. Du flingue, aux jeux vidéos en passant par quelques images de bestioles qui m'impressionnaient. Mais ce n'etait plus l'heure de se perdre en contemplation, par ce que ce soir, j'avais rencart. Je sautais en bas de  ma "mezzanine" basse sur laquel un matelas deux places avait été réhaussé sur des palettes peintes vert vif. Pour monter à l'étage?... Pas d'escalier. Seulement la force de mes bras. Dessous, il y'avait mon frigo mais aussi des etagères solides et profondes avec des caisses dotées de roulettes dessus pour me permettre de ranger du matériel. Mieux vallait être sportif et savoir ce qu'on cherchait pour entreprendre de trouver quoique ce soit la dedans. Pour atteindre certaines caisses, il fallait retirer les deux qu'il y'avait devant. Mais l'avantage restait la superficie de stockage dans un si petit espace.

Je laissais choire mes fringues sur le plancher avant de rentrer dans la cabine de douche qui faisait trés exactement 80x80. Je trouvais cet espace largement suffisant pour ce que j'avais à y faire. Quant aux toilettes, pour pisser, j'allais dehors. Il y'avait l'embarras du choix. Pour le reste, la maison de mon oncle etait au bout du champ. Mais la plupart du temps j'me debrouillais de faire mes affaires à l'exterieur. Si ce n'est ce détail, je trouvais mon mode de vie aussi confortable qu'un autre. Les charges en moins. Ce qui me permettait de dépenser ou d'epargner de façons significatives malgrés mon maigre salaire de pion. Pour la cuisine, un plan de travail, des placards, une gazinière, un micro-onde pourvoyait à mes besoins. En ce moment j'etais raccordé aux alimentations du terrain. Mais sinon un panneau solaire sur le toit suffisait à répondre à mes besoins en electricité. Le reste de l'espace avait été aménagé en espace à vivre. Bureau rabattable s'il me fallait écrire. Canapés pour se vautrer. La plupart des  japonais ne vivaient pas avec plus d'espace. La mobilité en moins par ce que mon monster truck, lui, passait quasiment partout.

Je me séchais rapidement avant de tirer l'une de mes caisses et d'enfiler un boxer noir avec l'elastique vert fluo. Puis je sautais dans un cargo couleur marron/chocolat. Le genre de pantalon large, multipoche que j'affectionnais avant de passer un debardeur noir en prennant le temps de sortir ma chaîne. Puis, j'enfilais mes chaussettes et mes rangers récemment cirés. Pour les cheveux, j'me contentais de passer un peigne pour les démêler. J'comptais sur la chaleur ambiante pour les sécher. J'attrappais une veste en l'occurence kaki frappé de cigles et d'ecusson militaire ou d'air soft. Tout comme pour le plafond de mon camion, j'm'etais lâché sur la déco. Je m'etais habillé comme d'ordinaire. Seul le parfum, le déo et les bracelet en cuir que je mettais au poignets changeaient. Dépenser du fric dans les fringues me paraissait complétement futiles. Mes fringues se devaient d'être multifonctions. Estimant donc que j'etais prêt pour sortir, je sautais à bas de mon camion pour rejoindre ma jeep bariolée, un gros berger allemand fit erruption à sa fenêtre avant de sauter et de venir me rejoindre. Je lui grattais la tête. Winchester avait fait de ma Jeep son QG. Il y dormait généralement la journée. Je lui ouvris le camion pour l'enfermer à l'intérieur puis je m'asseyais derrière le volant de mon véhicule le plus léger. Je n'emmenais généralement pas mes conquêtes que ce soit dans mon camion ou dans ma jeep.Le problème des poils de clebards qui s'accrochaient aux vêtements ne se posait donc pas vraiment. Je le supportais . Même si Win etait un roi et aimait surtout se coucher sur l'acier peint du sol froid du véhicule... On pouvait tout de même déplorer quelques poils volatiles.  

J'aimais ma vie de célibataire et quand j'baisais... j'le faisais généralement dehors...Je n'ai jamais rencontré celui qui pourrait se faire à mon genre de vie. Surtout à St Adams. Ils etaient tous plus friqués les uns que les autres et avaient besoin d'un petit confort qui me paraissait à moi totalement illusoire. Pour être heureux, j'me satisfaisais de la compagnie de mon chien, d'amitié,  de sexe, des cadeaux de la nature et de distractions. Une maison, une vraie, servait surtout claquer des thunes pour payer des charges et encourager les habitants à rester s'enfermer chez eux et surtout, à s'encombrer d'objets inutiles pour combler le vide de leur existence.

S'il me fallu seulement 20 minutes pour atteindre le village, il m'en fallu au moins 15 de mieux pour trouver le Beluga et une place pour m'y garer. Je m'etonnais tout autant que je me réjouissais de voir un tel attrouppement en ce nouveau night club. J'avais ouie dire d'une récompense pour un pseudo concours. Personnellement je n'avais retenu que deux choses. De la viande masculine et célibataire livrée en patûre et quelques gages pour pimenter l'ambiance. Moi... Joueur, serial baiseur et gay intégriste, j'aurais manqué l'événement pour rien au monde. J'eteignis mon moteur et je passais directement par la fenêtre de ma Jeep. Les portières etaient pour le moins "capricieuses". Puis, je lissais mes fringues pour virer d'eventuelles poils de clebs avant de replacer mes cheveux. J'avais hâte de découvrir les lieux et qu'elle serait mon "partenaire"? Je n'etais pas trés difficile quant aux caractères de mes amants... Je ne cherchais pas l'amour. J'préferais attendre qu'il me tombe dessus. Par contre côté physique j'aimais bien les belles gueules, les petits culs rebondis et pourquoi pas quelques abdos? Ou sinon à défaut un mec drôle. J'avais envie de passer une bonne soirée et qu'importe le dénouement!

On m'arrêta au seuil de la boîte de nuit. Il me fallu quelques instants pour comprendre que ma tenue les derangeait. Attendre qu'ils me fouillent pour comprendre que ce qui redoutaient c'était une arme. Je dûs leur expliquer que j'etais un ex militaire et pas un terroriste et qu'il serait fort impoli de ne pas me présenter à un rendez-vous galant pour une histoire de chiffon... A force d'argumenter, on me laissa finalement entrer. J'etirais un sourire en voyant tous les beaux gosses qui commençaient à nourir la salle. On me debarassa de ma veste au vestiaire et je me rendis à une table ou un hôte semblait accueillir les participants. On m'indiqua une banquette en velours d'un rouge sombre cachée partiellement par des plantes et on m'attribua un numéro - Le 2. Mon "partenaire" n'etait pas encore arrivé mais il me tardait fort de le rencontrer...
Revenir en haut Aller en bas
Nathaniel Balsey
avatar
Messages : 616
Age : 21
Emploi : Etudiant


Master Management et Gestion d'Entreprise
Master Management et Gestion d'Entreprise

[Event de l'été] Couple N°2 {Nate}

MessageSujet: Re: [Event de l'été] Couple N°2 {Nate} Sat 24 Jun 2017 - 16:33
« Le plus grand club libertin privé du sud de l’Angleterre »
Heureusement que je n'en avais pas parlé à ma mère. Imagine le dialogue :
Maman : chéri tu fais quoi ce week-end ?
Et je lui aurai répondu : Et bien maman je vais au plus grand club libertin privé du sud de l'Angleterre. Mais ne t'en fais pas, je n'y vais pas pour coucher. Et si je couche je me protégerai. Tu peux dormir tranquillement !

En y réfléchissant, elle m'aurait séquestré à la maison. Je pense que j'avais bien fait de mentir et dire que je rester au pensionnat pour préparer un exposer avec Cédric. Sauf que ce n'était absolument pas ce qui était prévu. Il était hors de question que je laisse passer ce genre d'événement et que je ne participe pas! Et puis désolé, mais l'invitation était faite pour moi :
Vous recherchez l’âme sœur? OUI
Une soirée d’intense découverte sensorielle ? OUI
Vous aimez les contacts humains (et physiques) ? OUI
Vous appréciez la nouveauté et être surpris ? Oui

Oui oui oui et encore oui !

Et puis j'étais toujours frustré. J'étais toujours célibataire, amoureux mais ce n'était pas réciproque... je sais que commencer à coucher à droite à gauche n'était pas la solution, mais moi ça m'allait. J'avais l'impression qu'au moins pendant le sexe, j'étais aimé et désiré. Et ca m'aidait à tenir et avoir la forme. Parce que je pétai le feu. J'étais plutôt heureux, même si c'était faussement heureux... dur de voir son meilleur ami vivre le grand amour avec un si beau mec que Eibe... Mais je faisais avec ! Je le vivais bien tant que Cédric restait pareil avec moi et ne s'éloignait pas.
Une fois frais, beau et bien habillé, je me rendis donc dans le fameux club. J'espérai tomber en duo avec un beau, gosse, riche, avec de l'expérience au lit. Oui je prévoyais que tout ceci ce finirait dans un lit moelleux et non ce ne serait pas pour dormir.
Quand je fus enfin dans le club on m'indiqua que mon couple était le numéro 2. J'aurai aimé être le numéro un, mais j'allais pas chipoter. On m'annonça aussi que mon partenaire était là et m'attendit. Je sortis mon portable, vérifiai ma peau, ma coiffure avant de me lancer. Monsieur était assit sur la banquette rouge on m'avait dit... cette banquette ?
Je dévisageai le gars au cheveux vert assis dessus.
Non je devais me tromper.
Je fis demi tour pour aller demander où je devais m'installer et on me reconduit vers la banquette avec le punk vert dessus... okay...

« C'est une blague ? »

Marmonnai-je.
Bon okay, Nate calme toi... on ne tombe pas toujours sur des partenaires qui plaisaient quand on avait des aventures d'un soir. Oui voilà... je pouvais faire avec. Ca serait une expérience. Et pusi il était pas moche, il avait juste des cheveux vert... si on oubliait ce détail, ca pouvait aller non ? Je me donnai du courage et vins m'asseoir. Je me tournai vers le gars que je ne pus m'empêcher de dévisager malgré moi.

« Bonsoir. Moi c'est Nathaniel. Ton numéro deux. »

Je lui montrai mon invitation .

« Je suis désolé de t'avoir fait attention. Tu t'appelles comment. T'as un mec ? Moi je suis célibataire, alors tout ce qui peut se passer dans cette soirée... et bien ne dérangera personne. »

Je faisais mon beau gosse dragueur et alors ? Je savais que je plaisais, j'étais beau, on voulait juste me baiser et après me lâcher. Alors autant jouer au gars sur de lui non ?


Merci Nayden ♥️

Spoiler:



nananananananananananananana NATE batman
Revenir en haut Aller en bas
Tony Hartmann
avatar
Messages : 132


Gérant du Beluga

[Event de l'été] Couple N°2 {Nate}

MessageSujet: Re: [Event de l'été] Couple N°2 {Nate} Sun 25 Jun 2017 - 15:54
Assis sur ma banquette, rêveur, un verre de whisky à la main, j'attendais mon rencart. Observant tour à tour les duo qui se rassemblaient autour de moi. Je n'avais vu que sur les deux couples en face. Mais dans les couloirs de la boîte, j'ai croisé des types que je connaissais tout au moins de vue. Entre-autre le dernier "psy" en date que l'administration de l'etablissement scolaire de St Adams m'avait obligé à rencontrer. A croire que mon "gaydar" était déréglé par ce que jamais je ne m'aurais imaginé que ce mec puisse être homo. Le psychanalyste me déroutait. Quelque chose de profondément "dominant" et "autoritaire" se dégageait de lui. Son regard de vipère inquisitrice m'foutait froid dans le dos. D'éxpérience, je savais qu'il existait deux types d'homo. Ceux qui le sont de naissance, comme moi. Qui ne toucherait jamais une femme de ma vie par ce que ça ne m'attirait définitivement pas. Et ceux qui le sont devenus. Soit par ce qu'ils se sont apperçu sur le tard qu'ils faisaient partis de la première catégorie. Soit par vice. Oui... Par vice. Y'avait des hétéros peines à jouir qui avaient besoin d'extrême pour bander... Ceux là faisaient souvent d'excellents coups. Longs à venir. Ils ne ressentaient pas par leur chaire directement mais par les emotions de jouissance qui émanait du corps qu'ils avaient entre les pattes. Leur extase etait donc en grande partie mentale. Pour certain, il se trouvait qu'un homme se trouvait alors être plus enclin à répondre aux perversités d'un autre homme. Pour des raisons simples. De dimensions déjà... Mais aussi pour une histoire de cartographie des zones érogènes. Un homme sait ce qui fait du bien à lui-même et aura tendance à le reproduire sur son partenaire alors qu'une femme devra tout apprendre et avancera plus précautionnesement voir même avec trop de timidité sur le corps de son partenaire. Il lui faudra probablement des années pour apprendre et comprendre et seulement à condition d'être guidé par de bons amants ce qu'un jouvencaux a déjà apprit seul dans sa douche depuis longtemps. Ce phénomène expliquait pas mal des "revirements de bords".

Outre ce type, donc... J'ai apperçu des étudiants. Pour certains , ils n'avaient que 4 ou 5 ans de moins que moi ce n'est donc pas "l'ecart" d'âge qui me derangeait. Non... ce qui me gênait c'était surtout qu'ils surprennent "le martien" comme ils disaient, surveillant de leur établissement, dans un club libertin! Cependant... La repartie etait vraie. Bon nombre des pères de ces fils à papa ne serait pas non plus ravis d'apprendre que leur fiston fréquente le Beluga. J'misais donc là dessus pour qu'ils respectent mon anonymat en les lieux et gardent mes activités extra-scolaire sous silence. J'etais guère inspiré à l'idée de devoir à nouveau chercher du travail par ce que des petits cons ont ouvert leurs gueules. Cependant... Il y'a une eventualité à laquelle je n'avais pas penser! Tomber carrément en rencart avec l'un d'entres eux... (Il me semblait impensable que les organisateurs n'ai pas pensé à cela enfait...!) Autant dire que je fus surpris quand je tombais carrément nez à nez avec Balsey! Oh... Balsey je le connaissait! Avec sa belle petite gueule et ses yeux rouges puis aussi la notoriété de son paternel, il aurait vraiment été difficile de passer à côté de lui dans l'etablissement sans le remarquer. D'autant que je m'occupais des billets de retard, des absences, des listes, des appels... Le jeune homme que j'avais en face de moi ne m'etais donc pas complétement inconnu. D'ordinnaire, j'évitais de cotoyer les élèves. J'etais le pion silencieux qui laissait les élèves faire leurs 'petites' conneries. J'les laisser se pourlécher le museau derrière les buissons, fricoter dans les chambres, faire des va et viens dans des étages qui n'etaient pas les leurs, faire le mure et fumer en douce. En revanche, je tâchais d'être vraiment à leur écoute et présent en cas de pépin. J'etais pas comme tout ces surveillants qui se voyaient un rôle de police. Ni même comme ceux qui se prennaient pour des nourrices. Non... Moi j'preferais me comporter plus comme un "grand frère" et "surveiller" plutôt qu'interdire. Pour l'aspect plus intime, j'considerais qu'il y'avait asser de gonzes à rencontrer à l'extérieur de l'etablissement pour pas venir risquer d'm'attirer des problèmes sur mon lieu de boulot. Donc, bien que Balsey etait vraiment craquant et en d'autres circonstances professionnelles franchement mon genre, je n'étais pas particulièrement ravis de le rencontrer ici. Les organisateurs allaient se ramasser une remarque bien salée.

Tandis que le beau gosse se présentait, j'm'envoyais le liquide ambrée dans le fond du gosier. Cul sec! Juste histoire de me donner du courage. Tant qu'à avoir payer mon billet d'entrée plein pot, j'comptais bien en profiter! Il se presenta comme mon numéro 2? L'appellation me fit esquisser un sourire. Il me montra son invitation. J'eu un petit rire nerveux. Je mis mon poing devant ma bouche... Bon j'allais sortir ce soir avec un "élève". J'crois que pour la partie de sexe dont je rêvais ça risquait d'être compromis... Quoique, sa façon de parler, lourde de sous entendu avait de quoi me redonner quelques espoirs. D'un geste je l'invitais à s'assoir à mes côtés. " Voudrais-tu boire quelque chose?... " Je fis signe à un serveur qui passait avec des verres de champagne. Puis je le regardais un instant, ce type etait vraiment "apetissant". J'sentais mes crocs qui poussait en dedans. Nerveux j'attaquais l'ongle de mon pouce du coin d'une canine. "On s'est déjà croisé... Souvent même. Tu ne me remet pas? " Je fronçais les sourcils... "Joyce... Le pion." J'arrachais une fleur à l'arbuste derrière. "Je t'avouerai que je suis un peu surpris de tomber face à un étudiant. J'm'attendais à... " Un adulte d'âge mûr. Mais je laissais ma phrase en suspend en lui offrand la tige. "Mais dans le fond je crois que je suis plutôt content d'approcher Balsey d'aussi prêt!" Le serveur posa devant nous deux coupe de champagne et repartit avec mon verre vide.

Pour te répondre... J'ai ... pas vraiment de mec officiel. Certains te dirons que je suis un coureur mais la vérité c'est que je suis un vrai romantique... J'tombe amoureux toutes les deux secondes. Hum...On va dire que je n'ai pas encore trouvé le bon. Et toi? Est-ce que je dois m'attendre à un p'tit copain furax à la sortie?

Je lui designais la salle. Puis me tournais vers lui:

Juste pour être sûr? T'es au courant de ou on se trouve là?apriori les gens ici sont soit des célibataires qui cherchent l'âme soeur... Soit des échangistes. Alors attend...On va faire un truc...

J'etais trés affectueux. Que ce soit envers ma famille, mes potes ou... mes amants. Resolument un animal de meute, j'aimais la chaleur humaine contre moi et la timidité n'etait pas vraiment le trait de caractère qui me définissait le plus. Je déployais mon bras et le passait derrière sa nuque avant de le tirer doucement contre ma cuisse...

"En d'autres termes... Ce soir, mon petit copain - C'est toi!"
Revenir en haut Aller en bas
PNJ
avatar
Messages : 170
Emploi : 0


Administrateur

[Event de l'été] Couple N°2 {Nate}

MessageSujet: Re: [Event de l'été] Couple N°2 {Nate} Sun 25 Jun 2017 - 16:14
Passant rapidement devant eux, le serveur déposa sur leur table une paire de menottes avec une petite carte :




Bienvenue au Club Beluga



Se trouver menotté à son partenaire pour 30 minutes.



Revenir en haut Aller en bas
Nathaniel Balsey
avatar
Messages : 616
Age : 21
Emploi : Etudiant


Master Management et Gestion d'Entreprise
Master Management et Gestion d'Entreprise

[Event de l'été] Couple N°2 {Nate}

MessageSujet: Re: [Event de l'été] Couple N°2 {Nate} Sun 25 Jun 2017 - 16:55
Bon, même si les cheveux verts n'étaient pas à mon goût, le reste ca allait. Il était pas moche, jolie visage, il avait l'air bien foutu, habillé bizarre par contre... C'était pas ma faute si mon genre de mec c'était les hommes bien habillés branchés, classieux... en uniforme....hummm. Pourquoi ne pas me dire que j'étais avec un militaire actuellement ? C'était tout de suite plus excitant et plus intéressant de penser comme ca !  De toute manière, il était hors de question que je quitte cette soirée sans au moins avoir gagné une partie de jambe en l'air. Cédric me tuerait de penser comme ca. Heureusement, il n'était pas du tout au courant de mes nouveaux penchants.

« Je veux bien un verre de champagne. »

Souris-je avant de sourire aussi au serveur. Je reportai mon attention sur monsieur cheveux vert. Qui avait l'air nerveux. Je me demandai bien pourquoi ? On venait ici en sachant ce qui nous attendait non ? C'était quoi le soucis ?
Je n'eus pas besoin de m'interroger longtemps.

« On s'est déjà croisé... Souvent même. Tu ne me remet pas? »
« Euh.... »

Peut-être quand y regardant bien, il me disait quelque chose. Mais quoi ? Je regardai pas trop autour de moi. Quand une personne ne m’intéressait pas, elle pouvait passer inaperçu à mes yeux. Preuve dans ma classe actuellement, j'avais été mis en duo avec un de mes camarades pour un devoir et il ne me semblait ne l'avoir jamais vu avant. Malgré qu'on soit ensemble, aux même cours tous les jours, depuis le début de l'année scolaire... Il était moche aussi...

« Joyce... Le pion »

Joyce... le surveillant. Le martien comme l'appelait Cédric. C'était le martien. Mon visage affichait ma déception. Je me détournai de lui en soupirant.

« Oh merde... moi qui voulait baiser... »

Marmonnai-je. C'était mort maintenant. Avec les règles du pensionnat, un pion n'allait pas risquer d'avoir Schepper sur le dos en couchant avec un des élèves. J'avais vraiment un sale karma. Pourquoi je tombais sur un surveillant ! POURQUOI ?
J'attrapai tout de même la tige d'une fleur qu'il me tendit. Je la regardai avec une moue avant de dévisager du regard « le martien ». Si je racontai à Cédric il allait se moquer de moi pendant des semaines.

« Content de m'approcher ? »

Sincèrement, s'il ne venait pas d'attiré mon attention, je serai parti. A la conquête de Cédric. Je l'aurai volé à son partenaire, on aurait échangé de carte et voilà tout !
Mais là non. Ce ne fut pas le cas et je regardai Joyce avec un regard curieux avant d'être surpris de me retrouver tout contre lui.

« Attends, attends attends... »

Il fallait que je sois sur...

« Ca veut dire que ca ne te dérange pas que je sois un élève ? Que tu sois un surveillant ? On s'en fout de ca ce soir ? On peut s'amuser comme deux inconnus qui auraient peut-être envie de finir l'un contre l'autre tout nu plus tard ? »

Je le regardai avec intérêt. Avant de me détendre. Peut-être que ma soirée ne serait pas gâché. Je retrouvai doucement mon sourire.

« Alors, moi aussi je tombe amoureux facilement. Il paraît même que je suis polyamoureux. En fait je peux tomber amoureux de plusieurs personnes. Je n'ai pas de petit copain qui risque de vouloir te casser les dents donc pas de soucis Joyce ! D'ailleurs Joyce tu sais qu'on t'appelle le Martien ? Parce que t'es toujours en vert. Et t'as les cheveux vert. »

Je levai mon regard sur ses cheveux et portai une main dessus pour les toucher. Moi qui croyait que ca devait être aussi agréable à toucher que de la paille... je fus surpris du contraire.

« Ca les abîme pas tes colorations ? »

Le serveur repassa. J'étais pas sur que ce soit le même que tout à l'heure, mais il déposa une carte sur la table. Je me décollai de Joyce pour attraper le papier et le lire à voix haute.

« Se trouver menotté à son partenaire pour 30 minutes. »

Je ne pus m'empêcher de rire.

« T'as des menottes toi ? »

Je lui passai la carte avant de reprendre la conversation qu'on avait.

« Je suis parfaitement au courant de ce qui se passe ici. J'ai envie de... « câlins » »

Je revins contre lui, sourire aguicheur aux lèvres.

« J'ai un martien comme petit copain... cool ! »

« J'embrassai sa joue. »


Merci Nayden ♥️

Spoiler:



nananananananananananananana NATE batman
Revenir en haut Aller en bas
Tony Hartmann
avatar
Messages : 132


Gérant du Beluga

[Event de l'été] Couple N°2 {Nate}

MessageSujet: Re: [Event de l'été] Couple N°2 {Nate} Mon 26 Jun 2017 - 17:57
C'etait bien ce que je pensais. Il ne m'avait pas reconnu de suite et c'était plutôt surprenant. Des types aux cheveux verts à Bridges Adams y'en avait pas tant que ça. Regardant Nate, j'me demandais dans le fond si lui aussi n'etait pas un peu martien? Ses yeux rouges si particuliers n'avaient rien à envier à mes cheveux verts. C'est alors qu'il exprima "cash" ce pourquoi il etait venu ici... "Envie de baiser hein". Comment pouvait il avoir tant de vice dans sa petite tête d'ange?...

"Et moi qui visait une rencontre romantique!"

J'eclatais doucement de rire et levais mon verre à la rencontre du sien. "Enfin... ça a le mérite d'être clair. Je lui decochais un clin d'oeil avant de gouter le breuvage. J'étais pas né chez les bourges alors enfait, tant bien même un champagne aurait été jugé "mauvais" j'aurais été tout aussi content de le boire. J'aimais la sensation des bulles qui eclatais sur mon palais. Avant de le regarder à nouveau. L'ecoutant poursuivre.

« Ca veut dire que ca ne te dérange pas que je sois un élève ? Que tu sois un surveillant ? On s'en fout de ca ce soir ? On peut s'amuser comme deux inconnus qui auraient peut-être envie de finir l'un contre l'autre tout nu plus tard ? »

J'eu un imperceptible sursaut de surprise. Manquant de peu d'avaler de travers. J'essuyais ma bouche d'un revers de manche. Euuuuh... ? Est-ce que j'etais en train de fabuler ou genre l'un des plus beaux gosses de l'etablissement de Bridges Adams venait de largement dépasser le seuil du rentre dedans pour froler la frontière de la bienséance? ... Son comportement me surprennait à ce point que je m'attendais presque à voir surgir un de ses potes en gueulant : "Camera caché!" Mas en le laissant poursuivre je compris qu'il était tout à fait sérieux. "Pourquoi plus tard?" Pas sur que ça change vraiment la donne, c'était en effet un élève et j'allais aller au devant de grosses emmerdes. Mais si l'animal en face de moi avait aussi faim que ça et que je décidais de toutes façons de céder, je ne voyais pas ce qu'on foutait encore ici... Le gibier etait cuît. Y'avait plus qu'à le bouffer! Et puis... le Beluga avait probablement des pièces un peu plus... privée. Sinon y'avait ma Jeep qui roupillait sur le parking. Pas confortable pour deux sous mais avec suffisamment d'trucs pour s'accrocher... Quand il tendit sa main vers moi et glissa ses doigts dans mes cheveux, j'esquissais un sourire en profitant de la chaleur qui emanait de son poignet et des effluves odorantes qui emanaient de ses vêtements. Il s'etonnait que mes cheveux survivent au traitements que je leur infligeais. Honnêtement, une part de mon salaire partait dedans. A défaut de claquer du fric dans une location ou un remboursement de prêt immobilier. Mes thunes allaient ailleurs.

"-J'ai un bon coiffeur... et de base pas besoin de beaucoup décolorer" J'etais châtin clair et mon vert etait relativement foncé. J'utilisais aussi des réjets et des shampoings pour fixer la couleur. C'était une discipline, une habiude, du fric à mettre la dedans et un coup de main à prendre. Puisque apparement ça le branchait de parler chiffon: "Et toi tu porte tes lentilles tous les jours?". Vrai que etonnement ça lui allait plutôt bien et qu'il savait se saper. Mais j'étais sur qu'au naturel il me plairait encore d'avantage. Quand un serveur vint nous interrompre et posa sur la table une carte de visite et une pochette en velours bordeau sur la table. Je laissais Nate nous lire la carte et je prennais la pochette. Il lut a voix haute: "Se trouver menotter à son partenaire pendant 30 minutes"... Je répondis amusé: "Seulement?". Nate se tourna vers moi: "T'as des menottes toi?". J'eu une quinte de rire en accueillant les menotes couvertes de fourrures dans le creux de ma main. "Oh que oui! Et des mieux que ça!" Je ramassais les clefs sur la table et je les ouvrais. Je les trouvais relativement "légère". Une scie a métaux aurait pu les couper et il existait un dispositif de serrure facile à violer s'il fallait les ouvrir d'urgence. "J'ai un copain CRS qui m'en a donné une paire bien costaud, sinon j'ai pas rendu les miennes en quittant l'armée." J'ouvrais les menottes couvertes de fourrures noirs. "J'te laisserai jouer avec si tu veux." Je souriais, non sans malice et chaleur quand il quémanda des "câlins"... il allait être servit! "Mais d'ici là tu vois... On va essayer ça!" Sans prevenir, je claquais la menotte sur son avant bras puis je tirai séchement en exercant une torsion légère sur ses poignets pour l'entraîner à plier l'échine, sa face presque sur mes genoux. Seul ceux  avoir fait l'experience des menottes dans le cadre d'une altercation ou d'une formation de police savait combien les menottes etaient contraignantes. Non! Clairement elles ne servaient pas seulement à attacher quelqu'un à quelqu'un ou à quelque chose. Les vraies menottes etaient lourdes, froides, dures et pressaient volontier les tendons et les os à travers la chaire. Permettant aux flics de diriger quelqu'un d'une simple pression ou torsion mais aussi eventuellement le torturer en douce. Mais en l'occurence, ici, les menottes etaient seulement des jouets d'à peu prés bonne qualité. La fourrure amortissait les desagréments de mes torsions. Le sourire au canines je lui lâchait taquin, d'une voix faussement outrée: "Un peu de tenu je te pris. On est en publique." Je relâchais la pression et posais doucement ma main sur sa joue pour la caresser doucement en le relevant. "Ou alors fais ça bien au moins par ce qu'ils doivent se faire chier!". Je claquais alors la menotte sur mon propre poignet. Ainsi, nous etions liés tout deux par notre main gauche se qui rendait notre situation nécessairement inconfortable quand on etait assis côte à côte. "Hey regarde!" Je jettais les clefs dans la fontaine d'ornement qui tronaît dans un coin de la salle avec des carpes Koï "Oh mince! ... Tu vas devoir t'assoir sur mes genoux! " J'étais bien tenté de voir si mon "petit copain" était toujours aussi sur de lui quand il s'agissait de toucher des inconnus? ...
Revenir en haut Aller en bas
Nathaniel Balsey
avatar
Messages : 616
Age : 21
Emploi : Etudiant


Master Management et Gestion d'Entreprise
Master Management et Gestion d'Entreprise

[Event de l'été] Couple N°2 {Nate}

MessageSujet: Re: [Event de l'été] Couple N°2 {Nate} Thu 6 Jul 2017 - 9:58
Mon duo pour cette soirée particulière, était un surveillant du pensionnat. Le Martien qui plus est... Oui je ne l'avais pas reconnu, oui je sais que des gens aux cheveux vert ça ne courraient pas les rues, mais comme je vous disais, moi si ça ne me tapait pas dans l’œil, je ne voyais pas. J'étais comme ça. En tout cas, je fus vite rassuré. Ca ne semblait pas le déranger que je sois un des élèves à surveiller. Ouf... j'avais peur que ma soirée ne se termine plus tôt que prévu. Je ne pus m'empêcher de faire ma pipelette. C'était comme ça, quand j'avais trop de chose à dire, je parlais vite, j’enchaînai, et je changeai de sujet sans m'en rendre compte avant de me calmer. Ca pouvait surprendre quand on ne me connaissait pas. Mais les personnes devaient vite s'habituer... même si ma franchise, sans détour devait aussi dérouter.

« Et pourquoi vert ? Pourquoi pas ; Rouge ! C'est plus jolie que le vert, le rouge... »

Soufflai-je en retirant ma main de ses cheveux.
Je haussai les épaules.

« Non. Pas tous les jours. De temps en temps pour des événements, genre conventions, ou maintenant. Je sais que ça fait son petit effet de voir un beau gosse avec des yeux rouges. »

Souris-je. Et oui mes chevilles allaient très bien.
La soirée commença à s'animer quand un serveur déposa une carte avec notre premier défi dessus. Se menotter à son partenaire. C'était bizarre... Ce club était bizarre. Mais bon, on ne vivait qu'une fois, autant essayer de nouvelle expérience. Sauf qu'on n'avait pas de menotte. En tout cas, moi je n'en avais pas. Quant à Joyce ? Oui, lui en avait. Je le regardai surpris et intéressé en même temps. Avant de voir les menottes froufroutantes . Je ris avant de le regarder de nouveau surpris.

« Alors t'as bien fait l'armée ? C'est pas juste pour te donner un style ta tenue ? Je pensais que tu étais comme le genre de mec chelou qui s'habillent comme ça en croyant qu'ils ont trop la classe, alors que c'est tout le contraire haha !  Parce qu'ils sont tout maigrichons ou tout gros.... oh ! »

Je me retrouvais avec mon poignet emprisonné dans la menotte, avant de me sentir tiré en avant par ses menottes. Ne résistant pas, parce que je ne l'avais pas vu venir et aussi parce que j'avais pas énormément de force. Je me retrouvais le nez sur les jambes de Joyce. Je rougis en me redressant, et le fixai en fronçant les sourcils, une moue accrochée sur le visage.

« C'est ça oui ! Tu vas voir ! »

J'allais me venger. D'une manière ou d'une autre, ça c'était sur et certain. Pas maintenant parce que la clef venait de s'envoler dans la fontaine... Je regardai l'endroit avant de me tourner vers le Martien qui me provoquait. Je lui souris avant de venir sur ses genoux. Et à califourchon. Lui faisant face. C'était pas forcément pratique avec les menottes, mais je faisais comme je pouvais. Je le regardai, sûr de moi, autant que possible, mais si je savais que j'avais gardé quelques rougeurs. Je passai ma main libre dans ses cheveux avant d'approcher mon visage du sien.

« Tu sais, je sais très bien utiliser ma langue. Et pas que pour parler. »

Je lui fis un clin d'oeil, espérant le troubler et prendre les rennes ! Je m'approchai d'avantage pour venir l'embrasser. Sans attendre je glissais ma langue dans sa bouche pour un baiser langoureux. Je resserrai mes cuisses autour des siennes, à défaut de pouvoir remuer le bassin sur lui... pas en publique quand même.
Je retirai mes lèvres des siennes en souriant.

« Si t'as certaine envie, hésite pas... Surtout que je ne peux pas m'enfuir. »

Je soulevai nos poignets.

« Je suis tout à toi ce soir. »


Merci Nayden ♥️

Spoiler:



nananananananananananananana NATE batman
Revenir en haut Aller en bas
Tony Hartmann
avatar
Messages : 132


Gérant du Beluga

[Event de l'été] Couple N°2 {Nate}

MessageSujet: Re: [Event de l'été] Couple N°2 {Nate} Fri 7 Jul 2017 - 21:04
Mon regard vert ne cillant pas d'un cil, je le regardais s'approcher de moi tandis que je l'avais invité à monter sur mes genoux. Ce dernier, loin de s'assoir comme je m'y etais attendu, c'est à dire dos contre moi, monta sur mes genoux. Carrément à califourchon! Ouh! C'etait direct et plutôt chaud ça. J'étais surpris il faut bien le dire... Nate etait plutôt jeune, c'etait culotté pour un jouvenceau et même si j'etais pion dans un etablissement qu'il fréquentait, il ne me connaissait pour ainsi dire "pas". D'autant plus qu'apparemment malgrés mes cheveux "verts" il ne m'avait pas remarqué auparavant. Ce qui me faisait déduire deux choses: "Il etait clairement là pour coucher!" Dans les 10 fois ou il avait ouvert la bouche il avait dût y faire mention ou allusion au moins 3 fois sans même me laisser l'occasion de le séduire. Et enfin, j'avais l'impression qu'il se foutait pas mal de "qui" s'acquitterait du travail de ramonage. L'idée d'être considéré comme un objet sexuel en soit ne me dérangeait pas mais du coup j'avais l'impression que Nate était plus desespéré qu'autre chose enfait. Comme s'il cherchait à se "noyer" dans les bras d'un inconnu. N'importe qui qui ne serait pas trop moche (et pas trop brute j'éspère...). Par ce que oui... j'avais aussi decellé son obsession un tantinet superficiel pour "l'esthétique"... Je me demandais s'il etait vraiment aussi bête que ce qu'il disait. En quoi pouvait-on dire qu'une couleur etait plus belle ou moins qu'une autre? Sur quelle critère se basait-on?... Et surtout... Est ce que cette discussion a mis chemin entre critère subjectif sur la couleur et "pseudo"-critique etait adapté dans le cadre des premières phrases d'un rendez-vous galant? Je me posais la question... Mais en attendant, je me sentais coupable. Coupable de desirer Bambi tandis qu'il se collait à moi chaudement...

J'étais un chasseur... Bien plus qu'un tueur. Je ne parlais de mes amants générallement à personne. Si bien que les gibiers que je "tirai" n'etaient pas des trophés. C'etait plutôt des moments de fièvre et de douceur que je gardais dans un coin de mes souvenirs et des fois de mon coeur. La chasse d'ailleurs, etait généralement la meilleure partie de ces aventures. J'etais frustré, donc... Que Nate n'ai pas envie de me proposer autre chose que passer mes envies les plus degueulasse sur lui... Que lui prennait-il bon sang?! Avait-il prit de la drogue? De l'alcool? Plus il parlait, plus il s'enlisait. Et moi... je me tendais. Je voulais qu'il se taise. C'était pas possible d'avoir une gueule d'ange et d'être aussi ... libidineux. Je posais ma main libre sur sa bouche pour qu'il se taise... Qu'il arrête sa dyssentrie verbale! Je vissais mon regard dans le sien:

"-J'ai envie de t'attacher... " Je parlais lentement pour qu'il prenne considération de tout ce que je disais. "Je vais t'emmener dans mon bunker... Ne t'inquiète pas. J'ai fais installé l'electricité, on ne sera pas complétement dans le noir. Tu pourras crier autant que tu veux. Personne ne t'entendra" Je mentais. Je n'avais point de bunker. Par contre je n'avais pas envie de rire. J'etais trés sérieux dans mon mensonge. " Tu as peur des aiguilles?". Je ne riais toujours pas. Je montais ma main derriere sa nuque pour le bloquer sur mes genoux: " Tu es un imbécile... Un jour tu tomberas vraiment sur quelqu'un de mal attentionné." Je relâchais la pression doucement et posais ma main sur son bras " et si tu me disais vraiment ce qui ne va pas?". Je replaçais une mêche de cheveux sur sa tempe du bout du pouce.







Revenir en haut Aller en bas
Nathaniel Balsey
avatar
Messages : 616
Age : 21
Emploi : Etudiant


Master Management et Gestion d'Entreprise
Master Management et Gestion d'Entreprise

[Event de l'été] Couple N°2 {Nate}

MessageSujet: Re: [Event de l'été] Couple N°2 {Nate} Wed 12 Jul 2017 - 17:58
Je n'aurai pas imaginé, ce soir, me retrouver avec une main sur la bouche m'empêchant de continuer à parler. Tout ce passait bien avec Joyce non ? On était tous les deux sur la même longueur d'onde, c'est-à-dire que l'on voulait coucher, du sexe. Alors pourquoi m'arrêtait-il comme ça ? Je ne comprenais pas et le regardais surpris. J'avais dit quelque chose de mal ? Je ne pensais pas, j'avais juste été très entreprenant, sexy, provocateur, tout pour réveiller du plaisir en lui et... et pourtant...
J'écoutai le surveillant sans rien dire. De toute manière, je ne pouvais pas répondre. Je le dévisageai alors qu'il me parla de m'attacher. Encore ça, ça pouvait être normal. Mais me retrouver dans un bunker, un endroit où personne ne pourrait m'entendre... ca faisait flipper. Je me tendis sur ses jambes, et perdis toute envie d'aller plus loin avec lui. En fait, j'avais plutôt peur à cet instant. Je ne pouvais pas fuir parce que j'étais attacher à lui. Par contre il ne pourrait pas m'empêcher de crier à l'aide et me débattre.
Je pâlis extrêmement quand il me parla d'aiguille. C'était un fou. Ce mec était fou. Je secouai rapidement la tête pour lui signifier que non. Comment pouvait-on aimer les aiguilles ? Comment pouvait-on aimer ça pendant le sexe ? Je me mis à trembler et baissais le regard quand je sentis sa main sur ma nuque... avant de comprendre qu'il venait de bluffer.
Je relevai le visage au même moment qu'il relacha la pression. Je le fixai longuement avant de me mettre à pleurer.

« T'es vraiment qu'un connard, tu sais ça ? A cause de toi on va rien gagner aujourd'hui, la soirée est ratée ! »

Je descendis de lui et me levais, tirant sur mon poignet, et tirant aussi sur le poignet de Joyce. Nos bras étaient tous les deux tendu. Je voulais juste m'éloigner de lui.

« J'ai plus envie de jouer. De rester ici. Détache moi et laisse moi tranquille ! Pervers. Sale crétin ! »

Je m'essuyai les yeux avec hargne de ma main libre avant de voir un serveur arriver vers nous. Il demanda ce qui se passait. Ils devaient sûrement surveiller que rien n'aille de travers.

« Il a perdu les clefs... est-ce que vous pouvez nous détacher ? »

Marmonnai-je. Le serveur dévisagea rapidement Joyce avant de chercher les clefs et nous délivrer. Je murmurai un remerciement, attendant qu'il s'éloigne avant de me retourner vers le surveillant à nouveau.

« Ce qui va pas ? Ce qui va pas c'est que la personne que j'aime est en couple. Et est actuellement entrain de se taper un autre mec ici. Et moi ? Moi je compte plus pour lui. Ou pas assez pour qu'il décide de tromper son mec avec moi. Non, il décide de le faire avec un autre ! Tout ça parce que je corresponds pas à son idéal masculin ! »

Je reniflai en levant les yeux au ciel. Je fis une moue triste avant de soupirer.

« Laisse tomber. On laisse tomber cette soirée... »


Merci Nayden ♥️

Spoiler:



nananananananananananananana NATE batman
Revenir en haut Aller en bas
Tony Hartmann
avatar
Messages : 132


Gérant du Beluga

[Event de l'été] Couple N°2 {Nate}

MessageSujet: Re: [Event de l'été] Couple N°2 {Nate} Thu 13 Jul 2017 - 0:12
Je m'etais attendu à bon nombre de réaction provenant du gamin. A des cris? A des larmes.. A des menaces. Ou à des rires même pourquoi pas, quand il aurait compris que je le faisais marcher... Mais la réaction que j'attendais vraiment c'etait un sursaut de sagesse. Qu'il comprenne ce que je voulais lui dire. Qu'il comprenne que sa conduite pouvait le mettre en péril. Mais au lieu de tout ça, j'eu droit à un poney qui pleurniche et qui cabre sur mes genoux. M'entraînant le poignet. Cérise sur le gâteau, pour bon et loyaux service rendu à petit con paumé, je me faisais traîté de connard! Je posais une main sur son épaule pour qu'il arrête de bouger et tenter de le rassurer autant que de le calmer pour pouvoir le détacher. Mais les menottes étaient truquées, il suffisait de connaître l'astuce! Si je m'etais permis de jetter les clefs, c'est en grosse partir par ce qu'il y'en avait tout simplement pas besoin. Cependant, il fallait le recour d'un partenaire c'était tout de même plus facile pour les ouvrir et... il fallait surtout que le menotté arrête de bouger pour que mes ongles puissent pincer la sécurité. Mais... Impossible! Le vermisseau sauta à bas de mes genoux. Entrâinant mon bras avec lui. Il se mit alors à continuer de m'insulter. J'en tombais des nues. Mais quelle mouche le piquait bon sang? ... Est ce que sa réaction n'était pas considérablement démesurée?  J'essayais alors d'en placer une:

"Attend y'a pas besoin de/" Mais il ne me laissa pas le temps de finir. Il se jetta sur le premier serveur qui passait pour couiner! « Il a perdu les clefs... est-ce que vous pouvez nous détacher ? »  Je posais une main sur le bras du serveur qui allait aller chercher les clez: "Attendez!" J'attrappais alors fermement le poignet de Nate et le bloquait, puis je pinçais deux petites boules pour liberer son poignet: "Y'a pas besoin de clef imbécile!". Je regardais le serveur en gonflant légèrement les joues avant de faire un signe negatif exaspéré de la tête.  Nate se tourna vers moi pour finalement lâcher ce qui allait pas vraiment pour lui:

« Ce qui va pas ? Ce qui va pas c'est que la personne que j'aime est en couple. » Oui... ça c'est vrai que c'était plutôt un coup dur mais pourquoi venir ici alors s'il n'etait pas prés à tourner la page? Il ne me laissa pas le temps de poser la question. Il poursuivit.
« Et est actuellement entrain de se taper un autre mec ici.  »
Bon... j'etais pas forcément expert mais si le gonze qu'il aimait etait ici avec un autre gars, son couple battait peut-être de l'aile ou alors il y'avait une autre raison qui pouvait expliquer sa venu en les lieux...? En tout cas y'avais peut-être une faille. Au contraire, cela aurait dût redonner de l'espoir a Nate? J'allais lui dire mais pas le temps...
«Et moi ? Moi je compte plus pour lui. »
Ce mec etait d'un pessimisme....
« Ou pas assez pour qu'il décide de tromper son mec avec moi. »
Voilà probablement ce qui l'emmerdait tant...
«Non, il décide de le faire avec un autre ! »
Euuuh... Mec... Les goûts et les couleurs tu sais...?
«Tout ça parce que je corresponds pas à son idéal masculin ! »
Ecoute... J'connais pas ton histoire mais y'a une chose que je sais... Tu peux pas forcer quelqu'un a aimer... Ou a desaimer. Est-ce que tu veux bo/
« Laisse tomber. On laisse tomber cette soirée... »
Biennn! Comme tu voudras. Mais à titre informatif... Arrête de chialer. Les larmes attirent l'affection. Pas l'amour.

Dernière leçon gratuite pour la soirée qui me vaudrait peut-être un autre "connard!". Mais je m'en moquais... Puisse un fragment de sagesse se hisser un jour jusqu'à sa petite cervelle pleine de bulles de savon. Je regardais alors le serveur qui nous regardait eberlué. Je haussais les épaules avant de lui dire: : "Vous serez gentil de dire à l'organisateur de trier les participants par catégorie! Comment se fait-il que je me retrouve avec un bébé qui a pas même 21 ans?!  Figurez-vous que c'est un des élèves que je suis sensé surveiller! Bon... Monsieur, excusez-moi mais je tire ma révérence pour ce soir. J'suis pas ravis de vos "plan de table." "
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint-Adams :: Le village St-Adams :: Quartier Est :: Night Club-