Alexeï L. Swanovski
avatar
Messages : 93
Age : 37
Emploi : Flic


Policier

Alexeï Ludwig Swanovski - Villageois

MessageSujet: Alexeï Ludwig Swanovski - Villageois Sat 14 Jan 2017 - 21:59

Nom
Swanovski
Prénom
Alexeï Ludwig
Âge
37 ans
Classe
//
Groupe
Villageois
Club
//
Métier
Flic
Nationalité
Russe
Sexualité
NSP
Avatar
OC de 唐。(artiste Pixiv)
Goûts
Alexeï n'est pas compliqué, il aime la bonne nourriture, traquer les méchants, s'enfermer dans son bureau toute la journée. Il n'aime pas trop les animaux mais ne leur fera jamais de mal, il n'aime pas les menteurs et les repère à 100 mètres, il aime manipuler pour obtenir des aveux et plein d'autres choses en lien avec son métier
This is who I am.


My body.   Alexeï a une certaine prestance, sses yeux bleus clairs sont transperçants, maquillés par des cernes à cause d’un travail trop fatiguant, ils lui donnent malgré eux un regard perçant qui en fait chavirer plus d’une.
De plus, sa grande carrure lui fait avoir un air assez imposant face aux autres, 1m87 pour 78 kilos de muscles (merci la salle de sport), il reste fin et très bien sculpter. Ses cheveux ont toujours attirés les regards, ils sont blonds dorés avec quelque reflets gris ce qui les rendent vraiment beaux. Sur son dos, il y a un tatouage représentant un corbeau avec trois plumes volant au dessus.

Sur son bras droit, une grande cicatrice suivit de plusieurs petites, elles sont apparu lors d'une confrontation avec la première personne qu'il a tué, il lui a fallut plusieurs point suture et ce bras et l'un de ses plus grand point faible car depuis il ne peu tirer et se battre qu'à l'aide de son bras gauche qui lui est intacte, son bras droit à du mal à fonctionné ; il tremble beaucoup et parfois il a du mal à s’en servir et il a toujours refusé la chichurgie, il voulait garder ce souvenir, cependant, cela ne l’empêche pas d’être le meilleur tireur du pays, malgré son handicape il est le meilleur flic du pays.

Son corps musclé lui permet de tenir longtemps lors d'un combat au corps à corps malgré son handicape au bras. Son bras gauche est un peu plus musclé que le droit dont il ne se sert jamais, les mouvements trop brusques avec celui-ci peuvent lui être fatals c'est pour cela que lorsqu'il se sert d'une arme il ne peut tirer que d'une seule main ce qui est pour lui un point faible. Mais en contre partie, le jeune homme a une très bonne vue ce qui lui permet de rapidement repérer ses adversaire et donc parfois, d'être plus rapide.

En résumé, Alxeï est un très bel homme qui cache pourtant quelques défauts dont il a fait des atouts.







My heart.  


Le caractère d'Alexeï est composé de deux facettes. Commençons par la première. C'est celle que l'on peut facilement reconnaître lorsqu'on lui parle la première fois, c'est à dire un ton neutre, sans trop d'émotions, c'est un homme qui n'aime pas faire paraître ce qu'il ressent, il vaudrait mieux ne as s’attacher à lui, il ne vous le rendra certainement pas, peut être par peur de l’engagement ou encore à cause de son manque de confiance envers les étrangers. Il ne cherchera pas à faire la conversation sauf si celle ci est nécessaire, il n'est pas du genre à aborder quelqu'un pour lui parler, sauf cas exceptionnel en vue de son métier. Autrement dit, cette première face lui donne un air d'homme sérieux dans son travail et qui aime la solitude, aux premiers abords on n’a pas tellement envie de faire sa connaissance, certains disent même qu'il est effrayant.

Passons à la deuxième facette, c'est surement la moins facile à découvrir car il est rare qu'elle apparaisse. Alexeï, malgré sont caractère plus ou moins froid, peut devenir très protecteur envers les rares personnes qu'il aime, ce n'est quand même pas un monstre, quelque part au fond de lui se cache quelqu'un avec des sentiments, avec lui, tout se passe à l'intérieur, c'est lui qui juge s'il doit ce confier ou non. Quand il ressent quelque chose d’extérieur à son métier il ne le montrera pas, le cachera comme il le pourra à la personne en question.

On le compare souvent à un frigo, surtout dans son milieu professionnel, il ne manque pas un surnom, mais il s’en fiche, il ne faisait pas ce métier pour se faire des amis.

Cependant, ne vous fiez pas à l’apparence glaciale qu’il peut renvoyer, il existe en lui un homme sensible et protecteur envers les gens qu’il aime même si elles sont rares.



My story.  Il suffit d'une rencontre, pour que votre vie prenne un tournant auquel vous ne vous attendiez pas.
Il suffit d'un tir, pour que votre avenir soit tout tracé.
Il suffit d'une faiblesse, pour mourir.

C'est en Septembre 1997 que tout commence pour Alexeï Ludvig Zwanovki, jeune étudiant de dix-sept ans. Il vient d'arriver dans son lycée, dans la ville de Vladivostok, en Russie. Son histoire pour l'instant est des plus banales. Une mère, un père, un chien, une maison, une famille, il a tout ce qu'il faut pour être heureux, il n'a rien à demander de plus que de réussir dans la vie. Ce jour là il n'était pas très à l'aise, il était nouveau et ne connaissait personne, heureusement pour lui, il fait la connaissance de Dimitri, un surveillant du lycée qui l'a tout de suite accueillit avec beaucoup de gentillesse et guidé pour qu’il s’intègre.

Une année entière se passe, Alexeï et Dimitri sont inséparables, tout deux forme un très bon duo et jusque là tout allez bien pour le jeune blond qui ne se doute pas une seconde de ce qui va lui arriver. Un jour pendant les vacances, son ami l'appel, en plein milieu de l'après midi. Il décroche et Dimitri lui donne rendez-vous le soir même prêt du port de la ville. Ne se soucient de rien c'est avec plaisir qu'Alexeï accepte, cela faisait un bout de temps qu'il n'était pas sortit avec lui.

Il se rend donc au port, il faisait nuit noir, seuls les lampadaires longeant le quai permettaient de voir où il marchait. Tout les bateaux étaient stable sur l'eau, tous rangés parfaitement. L'eau est calme et seule une légère brise vient percer le silence qui règne.
Le jeune garçon rejoint donc son ami qui était seul appuyé contre une grosse caisse en bois.

- Ah, tu es là.
- Bah oui, pourquoi tu me donnes rendez-vous dans un lieu pareil, c'est que j'aurai presque peur !
dit-il en riant.

Dimitri de regarde, l'air presque triste et reste silencieux. Alexeï lui le regarde à son tour et perd son sourire, quelque chose n'allait pas, c'était sure. Dimitri prit de nouveau la parole.

- Ecoutes. Cette année avec toi, c'était pas pour m'amuser.
-Comment ça ?
-Ce que je veux dire c'est que je te considère pas comme un ami. Je t'ai menti, depuis le début. Tous nos délires, tout ça, c'était du mensonge. Je n'ai fais que de me servir de toi c'est tout. Maintenant je vais te dire la vérité.


Alexeï resta quelques instants sans voir, a vrai dire il ne comprenait pas trop ce qui se passait, Dimitri lui avait menti ? Il s'était servit de lui ? Dans quel but ? pourquoi faisait-il ça ? Un tas de question se bousculaient dans sa tête mais malgré tout il garde son calme et attend la suite.

- Quand je t'ai vu j'ai su que tu serais un danger pour moi. Ton père est bien Ludvig Swanovki ?
-Oui, pourquoi ?
-Ton père n'est pas celui que tu crois. Pourquoi crois-tu que tu as déménagé près d'un port ? Tu crois vraiment que ton père est un homme respectable qui travail dans une boîte d'informatique ?
- Pourquoi je ne devrais pas ?
-Parce qu'en réalité ton père travail chez la mafia Russe. Il vend des armes. Et moi je suis son adjoint. Et quand j'ai vu que tu étais son fils, j'ai tout de suite voulut me servir de toi pour arriver à mes fins.
-Je... je comprends pas…
-C'est pourtant simple. Tu crois que ça me suffit d'être le larbin de ton père ? C'est qu'un minable. Moi ce que je veux, c'est prendre la tête de son groupe, et me faire le plus de fric possible. Alors t'as deux solutions, soit tu collabores, soit je tue ton père, ce qui me sera facile.
-Pourquoi tu ne l'as pas fais avant alors ? dit-il étrangement calme.
-Parce que j'avais envie de m'amuser un peu avec toi tu vois, ça faisais longtemps que je n'avais pas ris.


Alexeï resta silencieux face à cette révélation. Alors comme ça on avait joué avec lui ? Soit il collaborait pour aider Dimitri dans son entreprise, soit celui-ci tué son père. Mais au final cela ne reviendrai-t-il pas au même ?

-Si je t'aide, qu'est-ce que j'y gagne ?
-Je laisse la vie sauve à ton père.
-Mais comment comptes-tu prendre la tête si tu le tues pas ?
-Ca ce ne sont pas tes affaires.
-Pourquoi ? si tu veux que je t'aide il va falloir m'informer.
-Dois-je conclure que tu es d'accord ?
-Surement.


Dimitri sourit et s'approche.

-Dans ce cas laisse moi t'expliquer. Tu vas prendre toutes les armes que je te donne, et ensuite tu vas les jeter là où personne ne pourra les trouver. En faisant ça, ton père perd de la clientelle et vue son âge il ne sera pas difficile de lui faire croire qu'il a perdu la boule. D'ailleurs je le trouve assez âgé pour un avoir un fils de dix-huit ans. Il t'a adopté ?
- ...
-C'est ce que je me disais. Enfin tout ça pour dire qu'une fois qu'il pensera que c'en ai finit de lui, il laissera forcement la place à son second, donc moi. Tu vois?

Le blond réfléchit quelque instant.
-C'est d'accord.
-C'est bien petit.


N'ajoutant rien Alexeï rentre chez lui. Bizarrement il reste calme les jours qui suivent, il parle normalement, et ne semble pas affecté par ce qu'il s'était passé, ce qui inquiète tout de même Dimitri qui compte bien arriver à ses fins.

Le jour tant attendu arrive enfin, comme prévu Alexeï a caché les armes, malheureusement il prévoit autres chose en ce qui concerne Dimitri. Il le rejoint afin de lui dire que tout est bon. Celui-ci l'attend dans une petite ruelle sombre là où personne ne peut les voir.
Le blond avance, le pas déterminé, le visage fermé et dépourvu de toutes émotions, la main derrière le dos.
Dimitri le remarque arriver.

-Alors ?

Alexeï continu son chemins et ne répond pas, il sort juste l'arme qu'il tiens en main et tire dans la jambe de son ancien ami, ce qui le fait tomber à terre.

-Ferme là.
-Mais qu'est-ce que... hun...

-Tu t'es bien foutu de ma gueule hein ? c'est à moi de jouer maintenant.


Dit-il en tirant une seconde fois, faisant hurler Dimitri qui sors à son tour une arme à feu et tire trois fois dans le bras droit du blond qui lâche son arme et se retrouve à genoux par terre.

-Tu crois vraiment.. que tu peux me tuer ? Il se redresse doucement. Mais Alexeï ne compte pas s'en arrêter là.

-J'en ai rien à foutre que mon père m'est mentit... ça restera mon père quoi qu'il arrive.. Il se redresse aussi, le bras en sang, il tient l'arme tombée de l'autre. Ce qui me met en colère, c'est que tu es osé le menacer. Ca tu vois, j'ai pas aimé. Du tout. Et que tu te serves de moi encore moins. Dans l'histoire, c'est toi le salop, c'est toi qui dois mourir. Il pointe son arme vers lui, la main tremblante.

-Arrête.. tu sais très bien que c'est faux !

Il rit
-Non crois moi, c'est bien vrai. D'ailleurs, j'aime pas perdre mon temps.

Il regarde une dernière fois Dimitri, le regard meurtrier puis tire.

_______________

20 ans se sont écoulés, aujourd'hui Alexeï a donc trente-sept ans, Alexeï a décidé de déménager, pour sa sécurité et celle de son père qui après ce qu’il s’était passé s’était affaiblit, son fils était devenu une menace, c’est comme ça qu’il était arrivé en Angleterre.

Après ce qu'il s'était passé il y a dix ans, il ne pouvait plus retourner à l'école, il a donc arrêté les études, et cet événement l'avait bien changé, aujourd'hui il s'est forgé un caractère en béton et plus jamais il ne se liera d'amitié avec une personne sans la connaître parfaitement, quitte à l'espionner. Jamais plus on se jouerait de lui et jamais plus on menacera sa famille. Arrivé à Londres il parlait déjà bien Anglais, il passa le concours de police, quitte à arrêter des méchant, autant devenir flic pour avoir le droit à porter une arme légalement.

Depuis, il est devenu le meilleur agent du pays et à été transféré à Adams mais peut être amener à voyager selon les affaires, il était devenu l’un des agents les plus demandés, à côté, il travaillait encore sur une affaire personnelle en Russie pour son père.

Financièrement, son père lu avait donné un petit pactole en plus de bien gagner sa vie il avait fait l’acquisition d’un immense appartement afin de pouvoir gérer ses affaires tranquillement.




Credits © JIN - TG
Revenir en haut Aller en bas
Cédric Aylen
avatar
Messages : 1367


Master Management et Gestion d'Entreprise

Alexeï Ludwig Swanovski - Villageois

MessageSujet: Re: Alexeï Ludwig Swanovski - Villageois Sat 14 Jan 2017 - 22:06
Validation

Ça y est ! Tu es Validé !


Félicitations !! Tu fais maintenant partie des nôtres !

Toutes les zones du forum s'ouvrent à toi et de ce fait, tu pourras commencer à remplir les diverses demandes et autres qui pourront t'aider à mieux t'intégrer parmi nous. A commencer par FICHE DE LIENS. Nous t'encourageons fortement à la remplir, car elle permet de développer rapidement de nouveaux liens et surtout d'en garder la trace.

Pour te trouver un partenaire de rp, ce sont les demandes de ROLEPLAY qui te seront utiles. Plusieurs personnes cherchent déjà des rp bien précis, alors passes y faire un tour pour voir si quelque chose te tenterait, ou pour remplir une demande toi-même.

D'autres demandes peuvent t'être utiles pour élaborer ton jeu, comme les demandes de CHAMBRES, LOGEMENTS & COMMERCES. Parce qu'il faut bien un toit !!

Si tu es un Étranger, la demande de PARRAINAGE t'es obligatoire. Tu devras la remplir afin qu'un élève puisse venir épauler ton personnage jusqu'à ce qu'il soit plus à l'aise.

Pour terminer, si vous n'êtes pas encore tout à fait à l'aise sur le forum, n'hésitez pas à consulter le GUIDE DU FORUM qui vous offre en une page les liens les plus utiles. Il aide souvent à se retrouver rapidement, mais si vous avez toujours des questions, n'hésitez pas à les poser dans la zone des questions & suggestions. Et les RP EN LIBRE-SERVICE pour vous aider à démarrer sur le forum.

(c) Codage par Crimi - Epicode




Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint-Adams :: Le bureau des inscriptions :: Album étudiant :: Fiches acceptées-