avatar
Messages : 27
Age : 26
Emploi : Homme d'Entretien - Je m'occupe de la plomberie si tu vois ce que je veux dire ಠ_ಠ


Agent d'Entretien

Lucius J. Clay - 32 ans - Professeur [LIBRE]

MessageSujet: Lucius J. Clay - 32 ans - Professeur [LIBRE] Tue 9 Aug 2016 - 4:24




" Lucius J. Clay "
fichemp

Kero Flores

Nom Complet • Lucius ; James (modifiable ou supprimable) ; Clay (modifiable)
Âge • Entre 30 et 35 ans
Groupe • Professeur
Classe ou Métier • Professeur de Philosophie
Nationalité • Anglaise
Sexualité • Bisexuel Ambivalent (Je propose ça, mais c'est au choix)
Avatar • OC by littleulvar

Le mot de l'auteur • Le prénom Lucius est potentiellement modifiable (mais j'aime bien celui-ci >w<) et l'âge doit se situer entre 30 et 35 ans, j'ai proposé 32 pour dire qu'il avait un âge >w> L'avatar est possiblement négociable, mais cet OC est juste l'illustration parfaite de l'idée que je me fait du personnage. Si vous voulez en changer, il faut nécessairement que le personnage ait l'air mature, on ne peut pas avoir 35 ans et avoir la tête d'un lycéen, surtout en tant que professeur xD Pour le reste, c'est très libre, à l'exception des petits détails que je mettrais dans le caractère et l'histoire c: N'hésitez surtout pas à m'envoyer un petit MP pour la moindre question, j'en ai pas l'air mais je suis gentil et je mord pas éwè

Caractère • En bref
Le caractère est, en soit, très libre. Le personnage est quelqu'un de très jovial, très très ouvert d'esprit, toujours souriant et plein de bonté. Il est aussi très généreux et affectueux, le cœur sur la main et très à l'écoute de ses élèves, curieux et attentif, intelligent etc... bref, vous voyez à peu près le tableau ! Construisez la chose comme vous le souhaitez, mais n'oubliez pas que c'est un homme qui a fait énormément de voyages humanitaires donc il est majoritairement bon et ouvert à toutes les cultures, du genre à soutenir Amnesty International quoi. Il peut avoir ses défauts, être impulsif dans certaines situations par exemple, ou cacher un terrible secret qu'il dissimule derrière son sourire, mais ça reste un grand nounours sensible et empathique éwè Il a un côté un peu concon peut-être, du genre à faire des blagues et des jeux de mots ringards, ce genre de chose (là c'est des idées que je donne, c'est pas imposé évidement xD). Bref, il est doux comme un agneau ! Il peut aussi être gaga de trucs mignons, c'est une idée °^° Ou bien être un ventre sur pattes, ou bien un grand flemmard qui rend toujours ses copies en retard et qui aime siroter un café au soleil... Encore une fois, c'est des idées hein ! Voilà l'essentiel c:


Histoire • Les grandes lignes
Pour le coup, l'histoire est complètement libre à quelques points près. Il peut être de bonne famille ou venir d'un milieu social désavantagé, avoir un passé tumultueux avec des histoires à dormir debout ou tout au contraire, avoir eu une vie tout à fait convenable et sans vagues. Simplement, c'est tout de même un professeur de Philosophie qui enseigne à des étudiants jusqu'en doctorat, donc il doit être naturellement curieux de ça et très studieux à l'école, au moins à partir du moment où il a commencer à avoir envie de devenir prof. Personnellement, je le voyait bien du genre à lire énormément toutes sortes d'ouvrages depuis son plus jeune âge, ce qui aurait fait de lui quelqu'un de très cultivé de nature. Autre hypothèse, il peut très bien avoir été très mauvais en scolarité générale mais simplement par ennui des choses qui ne l'intéressait pas ? (vous savez, ce genre de type qui vient en cours une fois par semaine pour dormir devant le prof et qui sort du BAC avec une mention très bien 8'D) Enfin bref voilà, pour les études à vous de voir le chemin emprunté et son comportement, mais n'oubliez pas qu'il est devenu professeur de philosophie !

Pour la suite, pareil, faite ce que vous voulez. Il peut très bien avoir eu une femme et des enfants, ou ne vivre que des amourettes, ou encore avoir été éternellement célibataire ! Peut-être s'est-il marié et a eu un enfant mais que le divorce a été déclaré à cause des nombreux voyages humanitaires de monsieur ? C'est une hypothèse, il aurait ainsi donc la garde de l'enfant 1 semaine sur deux ou peu importe le partage... Bref, tout ça pour dire que c'est un point important de l'histoire : Lucius a fait de nombreux voyages humanitaires pour offrir la scolarité aux plus démunis. C'est le seul point de l'histoire sur lequel je serais stricte puisque c'est comme ça qu'il a connu Kero. Pour le reste, à vous de voir !

Parlons-en, de Kero, de leur relation. Lucius s'est tout de suite attaché au jeune homme lorsqu'il se trouvait au Pérou, en mission humanitaire. Il a rencontré le garçon alors que celui-ci accompagnait sa fratrie au centre scolaire que le professeur avait mis en place dans la ville voisine à son village. Au delà que d'accompagner ses frères et sœurs, Kero est finalement resté au centre pour étudier. C'est un jeune homme brillant et ça, Lucius ne l'a pas manqué. Il a pris grand plaisir à lui enseigner nombre de choses intéressantes. En l'espace d'un an, ils ont partagé beaucoup de choses, des débats philosophiques enflammés, des partages d'opinions communes, leur vie passée, leurs projets, des plans sur la comète, des soirées très bien arrosées... Bref, ils étaient vraiment très proches, Lucius est la seule personne avec qui Kero sourit, rit de bon cœur et s'amuse sans l'ombre d'un air blasé sur le visage, en dehors de sa famille. C'est d'ailleurs Lucius qui a poussé Kero a tenté sa chance en Angleterre après lui avoir enseigné l'anglais. C'est lui qui lui a également conseillé Saint Adams puisqu'il y habite et a été professeur pendant un temps à l'académie, et qu'il va retourner enseigner là-bas lorsqu'il en aura fini avec ses voyages humanitaires. Malheureusement, au bout d'un an, Lucius doit repartir pour de nouvelles aventures. Même s'il n'a rien montré, la séparation fut très rude pour Kero, il ne l'a jamais vraiment digéré. C'est aussi un peu pour lui qu'il s'est décidé à partir du Pérou, pour retrouver son ami et mentor. Bien que l'espoir est faible, ça a tout de même pesé dans la balance.

Lucius sait tout de Kero : la manière dont il vit, ses déboires, ses responsabilités, ses goûts, son amour pour les sports de combat et les fleurs, ses histoires de familles, son statut de grand frère/papa pour aider sa mère à élever ses frères et sœurs, l'absence pesante de son père, la rancune et le dégoût qu'il éprouve pour lui, l'organisation très louche de laquelle ce patriarche fait parti, le fait que celui-ci souhaite que Kero rejoigne ses rangs... Une perspective d'avenir que le professeur a cherché à éviter pour le jeune homme, d'où sa proposition de partir pour l'Angleterre. Il était même prêt à l'accueillir chez lui, mais n'a pas eu le temps de lui proposé avant de partir du Pérou pour un autre pays. Depuis son départ, rien n'a été échangé entre eux. Pas de correspondance, pas de nouvelles, comme s'ils s'étaient oubliés, l'un par manque de temps, l'autre par orgueil. En arrivant à Saint Adams, Kero a essayé de le retrouver et il n'a pu remonté qu'à son logement, vide. Il y passe une à deux fois par semaine, sans trop savoir ce qu'il pourrait dire si jamais un jour Lucius revient vivre dans cette habitation à l'abandon depuis un bon moment. Mais Kero persiste. Il est évident que le professeur ne va pas être content en apprenant que Kero n'étudie pas et qu'il s'est contenté de devenir homme de ménage pour gagner de l'argent, lui qui avait pourtant tant de potentiel !

Vous l'auriez deviné, ce lien est très fort. Il peut potentiellement débouché sur un lien amoureux, ou même le fameux "ce qui devait arrivé arriva, mais c'était une connerie", tout comme ça peut rester un lien pur d'un mentor à son élève ! Rien est imposé par rapport à ça, je veux être bien clair là dessus pour ne pas faire fuir qui que ce soit ! Kero est un personnage peut-être particulier, ne pas en vouloir comme amant c'est tout à fait normal donc n'ayant pas peur de prendre Lucius si vous voulez pas de ça XD

© Halloween





    Les hommes sont homosexuels. Tous les hommes sont en puissance d'être des homosexuels, il ne leur manque que de le savoir, de rencontrer l'incident ou l'évidence qui le leur révélera. Les homosexuels le savent et le disent. Les femmes qui ont connu des homosexuels et qui les ont aimés d'amour le savent aussi et disent de même.

    Shut up, I'm not GAY, don't touch me there.
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint-Adams :: Le bureau des inscriptions :: Babillard :: Personnages prédéfinis :: Les membres du personnel-